APS Pathé Badiane : pose de la première pierre d’une stèle dédiée à Maba Diakhou Bâ ANP 1ère rencontre à Niamey des ministres en charge de l’Irrigation des Pays couverts par le projet PARIIS Inforpress Director nacional da educação defende metodologias activas no ensino do Francês em Cabo Verde Inforpress Cabo Verde prevê eliminação de transmissão vertical VIH/Sida em 2024 Inforpress Abraão Vicente participa no Fórum de Investimento e Comércio de Impacto na Guiné-Bissau AIP Des acteurs de la pêche réfléchissent sur les enjeux socio-économiques des petits pélagiques AIP Le PM Patrick Achi appelle à une administration publique au service du citoyen AGP Réhabilitation de la voirie urbaine de Boké : La Société CDM-CHINE offre 20 tonnes de ciments à la Commission de suivi AGP Siguiri/Société : Deux frères périssent dans une mine d’or à Kolenda AGP Siguiri/Société : Une maison et tout son contenu réduit en cendres dans la commune urbaine

LA LOI DE FINANCES 2023 PROJETÉ À PLUS DE 6400 MILLIARDS DE FRANCS CFA (OFFICIEL)


  5 Octobre      3        Finance (937),

   

Dakar, 5 oct (APS) – Le Conseil des ministres a examiné et adopté, mercredi, le projet de loi de finances pour l’année 2023 projeté à plus de 6400 milliards de francs CFA, a appris l’APS.

Selon le communiqué du Conseil des ministres, ‘’le Chef de l’Etat s’est félicité de l’évolution favorable du budget de l’Etat dont la projection pour l’année à venir est arrêtée à plus de 6400 milliards de francs CFA’’.

La même source rapporte que ‘’cette amélioration budgétaire est portée par une croissance projetée à 10,1% à la faveur du début d’exploitation des hydrocarbures à travers les projets Grande Tortue-Ahmeyin (GTA) et Sangomar’’.

En Conseil des ministres, Macky Sall a rappelé au gouvernement ‘’ses orientations pour +un budget de solutions+, compte tenu du contexte particulier marqué par l’inflation, l’appréciation du dollar et le renchérissement du coût de la vie’’.

Il a notamment ‘’relevé la consolidation de notre souveraineté budgétaire avec un taux de couverture des dépenses publiques sur ressources interne de l’ordre de 83%, permettant le renforcement de la solidarité nationale et des politiques d’inclusion sociale’’.

Le communiqué souligne que ‘’dans cet esprit, le président de la République a indiqué la nécessité d’assurer la protection des consommateurs et des ménages et la poursuite des projets majeurs du Plan Sénégal émergent dans le cadre de la loi de finances 2023’’.

Dans la même catégorie