AIP Les producteurs de cacao de Yamoussoukro invités au respect des nouvelles dispositions de commercialisation interne APS Le journaliste Mamadou Kassé raconte l’évolution de la presse sénégalaise, trente ans après la Déclaration de Windhoek APS Coupe du monde : les statistiques des Lions du Sénégal depuis leur première participation AIP Le GPMCI organise la 2è édition du symposium Mine en mars 2023 AIP Le deuxième Terminal à conteneurs du port d’Abidjan opérationnel AIP Création de plateformes pour fluidifier la commercialisation des produits vivriers à Abengourou AIP Les acteurs de la commercialisation intérieure du café-cacao sensibilisés au respect des prix de la campagne MAP Mali: Le Président de la transition reçoit M. Chakib Benmoussa, porteur d’un message de SM le Roi AIP Les pouvoirs publics exhortés à faire plus pour la culture et les arts africains AIP Le réseau initiative Côte d’Ivoire offre un accompagnement à 0% de taux d’intérêt aux jeunes entrepreneurs

La mosquée saccagée suite à un affrontement entre frères musulmans à Yorobodi


  31 Mai      76        Religion (1000),

   

Tanda, 31 mai (AIP)- Un affrontement entre des frères musulmans de Yorobodi, une localité du département de Sandégué (Nord-Est, région du Gontougo), a fait un mort, de nombreux blessés et la destruction de la grande mosquée, a appris l’AIP.

Selon des témoignages, des troubles ont éclaté samedi alors qu’un bienfaiteur, avec l’accord de l’imam, a procédé à l’agrandissement l’édifice religieux devenu exigu pour la communauté musulmane.

A cette proposition d’agrandissement, certains fidèles ont opté pour la destruction complète de l’édifice religieux qui, selon eux, cacherait des fétiches et bien d’autres objets contraires à la pratique musulmane. Ainsi, face à cette attitude jugée méprisante, des individus seraient venus des villages environnants pour prêter main forte à ceux qui veulent casser l’ancienne mosquée, en vue de la construction d’une autre plus moderne et plus grande. C’est en cassant le bâtiment qu’un pan du mur s’est écroulé sur un habitant qui est mort sur le champ.

La tension est encore montée lorsque des individus surexcités se sont déportés chez l’imam Ouattara Mounir, entraînant des coups de feu. Le guide religieux et sa famille ont eu la vie sauve grâce aux forces de sécurité qui les ont exfiltrés.

Yorobodi, une localité à forte majorité musulmane, est connue surtout par les supposés pouvoirs surnaturels de ses marabouts

Un calme précaire est revenu avec la présence massive des forces de l’ordre.

Dans la même catégorie