ANG UEMOA/Ministro da Economia destaca crescimento de 5,75 por cento alcançado pela organização entre 2012/ 2022 ANP La Salle d’Arts Martiaux du Centre Technique de la FENIFOOT baptisée ‘’Dojo d’Abdoul Razak Issoufou Alfaga’’ AGP JO DE PARIS/FOOTBALL : LA GUINÉE JOUE CONTRE LA NOUVELLE ZÉLANDE CE MERCREDI À 15H GMT À NICE ACP Guerre dans l’est : la SADC appelée à s’assurer de l’opérationnalité de ses forces ACP Justice militaire : Corneille Nangaa et ses complices accusés de crimes de guerre ANP Revue du portefeuille des projets de la BM au Niger : les deux parties s’engagent à faciliter la mise en œuvre des projets Inforpress Presidente da República condecora FAO pelo “inestimável contributo” no desenvolvimento de Cabo Verde Inforpress São Vicente: CNAD faz coincidir exposição com data do centenário de Amílcar Cabral Inforpress Maio: Festival de Moreia na vila da Calheta marcado para 17 e 18 de Agosto Inforpress Futsal: Luso-cabo-verdiano Pany Varela a caminho do Al Nassr da Arábia Saudita

La Namibie envisage d’écorner 600 rhinocéros pour contrer le braconnage (ministère)


  31 Mai      21        Environnement/Eaux/Forêts (6799),

 

Windhoek, 31/05/2023 -(MAP)- Le ministère namibien de l’Environnement, des Forêts et du Tourisme a annoncé le déploiement d’une campagne visant à écorner 600 rhinocéros durant les 12 prochains mois, en vue de lutter contre le braconnage de cette espèce menacée d’extinction.

S’exprimant lors du lancement de cette campagne annuelle, le ministre de tutelle Pohamba Shifeta a déclaré que cette mesure permettra de protéger les rhinocéros en dissuadant les braconniers de les tuer pour leurs cornes.

Selon des chiffres officiels, au moins six rhinocéros ont été braconnés depuis le début de l’année dans le parc national d’Etosha, situé à la frontière avec l’Angola, qui abrite la plus forte concentration de rhinocéros noirs au monde.

Cette espèce en danger critique d’extinction est souvent ciblée pour ses cornes prisées dans certains marchés asiatiques pour de prétendues « vertus » médicinales ou utilisés comme motifs ornementales.

« Nous voulons écorner la plupart des rhinocéros afin qu’ils puissent être en sécurité », a déclaré M. Shifeta, notant que ces grands mammifères s’entretuent parfois dans des affrontements pour un territoire ou une femelle.

Pour sa part, le commandant de la police régionale de Namibie, Naftal Lungameni Sakaria, a déclaré que malgré les efforts déployés par les autorités, les braconniers restent une menace sérieuse pour certaines espèces protégées.

Il a ajouté que le parc national d’Etosha revêt une importance stratégique pour le pays car il constitue une attraction touristique majeure, notamment grâce à la population de rhinocéros noirs qu’il abrite.

Le nombre de rhinocéros braconnés en Namibie a atteint un niveau record l’année dernière après que 87 animaux ont été tués contre 45 en 2021, ont révélé récemment les données officielles du gouvernement.

Dans la même catégorie