AGP Résultats des Examens nationaux 2018 en Guinée : Le directeur communal de l’Education de Dixinn se réjouit ! AGP CAN U17 : Démarrage jeudi des éliminatoires GNA Total Revenue and Grants fall short of target – Finance Minster GNA Finance Budget: Measures to boost revenue GNA Government support for research to rise to 2.5 per cent of GDP AGP Koundara : Le préfet dans les CR pour s’enquérir du niveau des réalisations du projet REMECC AGP Résultats du Baccalauréat Unique 2018 : 05 admis sur 37 toutes options confondues à Lélouma ! AGP La situation sanitaire à Gueckédou : 20 cas de mortalité maternelle au 1er semestre 2018 contre 08 au 1er semestre 2017… GNA Two Nigerians nabbed for concealing drugs in « Kako » GNA GBA wishes Rapheal Mensah well in upcoming World title bout

La protection de l’environnement, une préoccupation pour les cadres de Kouroukounan (Niakara)


  13 Janvier      32        Environnement/Eaux/Forêts (3380), Société (41077),

   

Abidjan, 13 jan (AIP) – Les cadres et ressortissants de Kouroukounan, village situé à 78 Km au Nord de Niakara (région du Hambol), envisagent créer une retenue d’eau au profit des populations en vue d’orienter leurs activités vers les cultures maraîchères pour lutter contre la forte production de charbon de bois qui dégrade l’environnement.

Ils ont également en projet le reboisement de la localité.

Coulibaly Mamadou, cadre de Kouroukounan, a salué les efforts avant-gardistes de ses pairs qui, unis en 1998 au sein de l’Association des ressortissants de Kouroukounan (ARK), avaient entrepris dès 1999, un premier reboisement des espaces jouxtant le village.

Une action qui, malheureusement, s’est soldée par un échec à cause, non seulement des plants inadaptés au climat local, mais aussi et surtout du manque de suivi suite à la crise politico-militaire de 2002.

M. Coulibaly s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de remise de clés d’un bâtiment de trois logements-maitres, organisée samedi,à Kouroukounan, en présence des autorités locale.

« Nous allons rééditer ce reboisement avec le planting de tecks et, mieux encore, nous allons solliciter de l’aide en vue d’offrir un barrage hydraulique à nos braves femmes et jeunes afin de promouvoir les cultures maraîchères.

Cela pourrait les détourner de la production du charbon de bois qui constitue une menace pour notre environnement », a-t-il promis, indiquant que le réchauffement climatique exacerbe la pauvreté en milieu rural.

A son avis, la lutte contre la pauvreté en milieu rural passe nécessairement par la protection de l’environnement.

jbm/aaa/fmo

Dans la même catégorie