AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

La RDC investit sa première femme Premier ministre


  12 Juin      10        Monde (2294),

 

Kinshasa, 12/06/2024 (MAP) – Judith Suminwa Tuluka a été investie mercredi à l’aube par la chambre basse du parlement, Première ministre de la République démocratique du Congo (RDC), première femme congolaise à occuper ce poste.

Cette investiture intervient près de six mois après la réélection de Félix Tshisekedi à la tête de la République démocratique du Congo.

Devant les députés de l’Assemblée nationale, chambre basse du Parlement, réunie en plénière, la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka, nommée le 1er avril, a déroulé mardi un programme qualifié d' »ambitieux et détaillé » qu’elle a chiffré à 92,9 milliards de dollars pour les cinq prochaines années.

Pendant près de deux heures, la Première ministre a décliné les « piliers » et « axes d’intervention » du « programme d’actions » du gouvernement pour la période 2024-2028.

Un débat a ensuite eu lieu, suivi dans la nuit du vote des députés, qui ont approuvé ce programme par 397 voix sur les 405 votants et 8 abstentions, selon les résultats annoncés à la télévision nationale qui a retransmis en direct la séance plénière.

Mme Tuluka, en présentant son programme, s’est dite fière d’avoir brisé le « plafond de verre » pour diriger ce gouvernement composé de 18 femmes, dont la première cheffe du gouvernement dans l’histoire du pays.

« En accédant à cette fonction, je suis pleinement consciente de l’importance historique de ce moment et de la symbolique de cette nomination pour la nation congolaise. Je ressens à la fois le poids de la responsabilité qui m’incombe ainsi qu’une immense fierté à l’idée de représenter au sein de la République, l’aboutissement des efforts de tous les Congolais et de toutes les Congolaises tendant à briser le fameux plafond de verre pour produire l’égalité », a-t-elle souligné.

Elle a par ailleurs affirmé la ferme volonté de son gouvernement à travailler pour le retour de la paix dans l’Est du pays et à poursuivre le Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS).

«A vous qui êtes les représentants de nos populations de l’Est du pays qui vivent les affres de la guerre, la peur au ventre, je voudrais ici indiquer notre ferme volonté à œuvrer pour le retour de la paix durable dans la partie Est de la République démocratique du Congo (…) Dans le même souci de garantir une paix durable, votre gouvernement s’engage à poursuivre le Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS) et à mettre à la disposition les ressources nécessaires», a promis Judith Suminwa.

Dans la même catégorie