MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

La RDC réitère sa volonté de poursuivre le plaidoyer pour l’inclusion des réfugiés


  28 Juin      4        Société (45887),

 

Kinshasa, 28 juin 2024 (ACP).- Le gouvernement de la République démocratique du Congo a réitéré vendredi sa volonté de poursuivre le plaidoyer pour l’inclusion des réfugiés dans le système national, lors de la clôture à Kinshasa, des activités de la Journée mondiale du réfugié célèbre le 20 juin de chaque année.

«La Commission nationale pour les réfugiés (CNR) a saisi cette opportunité pour réitérer sa volonté d’assurer, au nom du gouvernement de la RDC, votre protection et de poursuivre le plaidoyer auprès de différentes instances gouvernementales pour votre inclusion dans le système national, afin de vous détacher de l’assistance humanitaire qui ne favorise pas votre auto prise en charge», a déclaré Franklin Kisweme représentant de ce service public.

«Les personnes déplacées de force disposant des capacités qui peuvent développer le milieu d’accueil. Il est important d’être solidaire avec elles et de travailler pour la recherche de solutions durables aux problèmes des réfugiés », a-t-il ajouté.

De son côté, la représentante du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Angèle Dikongué-Atangana a demandé à la communauté internationale d’offrir la solidarité à la RDC pour faire face aux besoins humanitaires.

«Je demande à la communauté internationale d’offrir la solidarité à la RDC pour faire face aux besoins humanitaires. Tous ce qui est considéré comme déplacement forcé est désormais la donne de tout le monde», a-t-elle dit.

«Je veux juste vous appeler à nous unir autour de ceux-là qui sont frappés par le fléau de déplacement forcé. Être réfugié n’est pas une fatalité mais une circonstance que nous sommes tous appelés à résoudre », a  renchéri Angèle Dikongué-Atangana.

«Engageons-nous à être des agents de la paix, car c’est la non paix qui a conduit aujourd’hui ces personnes à être des réfugiés », a dit la représentante du HCR.

Les initiatives entrepreneuriales développées par des réfugiés appréciées

Pour sa part, le Pr. Willy-Patrick Ikansha, représentant du directeur général de la Haute école de commerce (HEC), a soutenu les initiatives entrepreneuriales développées par des réfugiés qui sont exposés sur le site de cette alma mater.

«Nous saluons et soutenons les initiatives entrepreneuriales développées par des réfugiés qui sont exposés aujourd’hui sur notre site. En tant que communauté éducative, il est de notre devoir de développer une sensibilité collective envers la situation des réfugiés», a déclaré le Pr. Ikansha.

Plusieurs séries d’activités ont marqué cette journée, notamment la prestation d’un groupe de ballet des réfugiés et l’exposition d’articles produits par ces personnes déplacées de force.

Dans la même catégorie