APS KAFFRINE : UN CANDIDAT AU BAC EXCLU POUR USAGE DU TÉLÉPHONE APS FATOU KINÉ DIAKHATÉ, UN NOUVEAU DÉPART AVEC L’ART-THÉRAPIE GNA Government to install robust systems to stem threats at Ghana’s frontiers GNA Government make strides in road construction GNA Residents of Chorkor sensitized on gender-based violence GNA Three Ghanaians emerged winners in 2021 Women in Agribusiness Awards APS CM2022 : LES REQUINS BLEUS JOUERONT LEUR PREMIER MATCH À MINDELO EN SEPTEMBRE (SÉLECTIONNEUR) APS LA COUR SUPRÊME SE VEUT « TRÈS ATTACHÉE À L’ACCÈS AU DROIT » (PREMIER PRÉSIDENT) APS GCO DIT AVOIR PRODUIT 362. 000 TONNES DE SABLES MINÉRALISÉS AU COURS DU PREMIER SEMESTRE 2021 APS THIÈS : AUTORITÉS ACADÉMIQUES ET ADMINISTRATIVES SATISFAITES DU DÉMARRAGE DU BAC

La région des Grands Ponts se dote d’un plan stratégique de développement


  14 Avril      8        Société (34508),

   

Dabou, 14 avr 2021 (AIP)- La région des Grands Ponts s’est dotée d’un Plan stratégique de développement (PSD) établi pour une période de cinq ans (2020-2025), un document maître qui devrait désormais guider l’ensemble des politiques sectorielles de la région, grâce à l’Agence national d’appui au développement rural (ANADER).
Le directeur général de l’ANADER, Sidiki Cissé, a procédé mardi 13 avril 2021, au siège du Conseil régional de Dabou, à la remise officielle des documents du Plan stratégiques de développement établis en trois tomes à savoir la monographie, le bilan-diagnostic et la planification- programmation, au président du Conseil, Daniel Sess.
Selon M. Cissé, le PSD met exergue les caractéristiques de la région tout en faisant ressortir  les potentialités économiques, en dressant un tableau socio-économique culturel, et dégage les possibilités de développement. C’est un document qui traduit l’aspiration de toutes parties prenantes de la région car il a été élaboré en prenant en compte leurs préoccupations à travers les ateliers, les consultations et les enquêtes que les experts ont conduits   dans l’ensemble des localités de la région.
C’est pourquoi, il a vivement souhaité que le conseil régional puisse trouver les moyens pour sa  mise en œuvre,  en vue de relever les défis de la lutte contre la pauvreté et gagner la bataille du développement durable.
«La région Grands-Ponts, modèle de développement durable, compétitive, prospère et paisible, solidaire et accueillante, arrimée à la tête des ponts de la Côte d’Ivoire, puissance industrielle, telle est la vision du plan stratégique de développement», a indiqué le directeur des études et de la consultance de l’ANADER, Dr Miaman Koné, lors de sa présentation du PSD.
Sur 318 projets identifiés à mettre en œuvre dans le cadre du plan stratégique de développement de la région des Grands Ponts, ce sont 156 projets prioritaires sur lesquels le Conseil régional s’est engagé pour les cinq années à venir, soit 49,06%. Le coût de la mise en œuvre du PSD sur les cinq années à venir est estimé à plus de 40 milliards francs CFA.
« Pour tenir compte de la cohérence d’intervention du Conseil régional, les 156 idées de projets du programme quinquennal ont été regroupées en 28 programmes de développement à mettre en œuvre au cours des cinq prochaines années », a précisé M. Koné.
Se réjouissant de l’acquisition de ce plan stratégique de développement, le président du Conseil régional des Grands Ponts, Daniel Sess, a expliqué que sa région va disposer ainsi des éléments nécessaires qui pourront orienter les politiques économiques notamment la création de nombreux emplois dans les secteurs porteurs.
(AIP)

 

Dans la même catégorie