Côte d’Ivoire : Lutte contre la corruption de la CEDEAO : Un projet de loi adopté Côte d’Ivoire : Au total 42 millions FCFA du gouvernement à 210 femmes du Denguélé pour leur autonomisation AIP : La Côte d’Ivoire va être à l’origine d’une initiative mondiale à la COP 15 (Ministre) Côte d’Ivoire-AIP : Koffi N’guessan vise un enseignement technique et professionnel développé et dynamique RDC : Remise à Lubumbashi des brevets de formation en système LMD à l’université de spécialisation en sciences criminologues RDC – Kasaï Central : l’écrivain Mushikile Beya s’en tient à l’actualité sociale dans ses œuvres Equateur : Congrès national congolais s’apprête d’accueillir le chef de l’Etat à la prochaine conférence des gouverneurs prévue à Mbandaka RDC / Sud-Kivu : lancement officiel du projet d’électrification des 24 villages du territoire de Fizi Equateur : conférence débat en faveur des femmes leaders RDC : La femme doit prendre conscience qu’elle peut faire le jeu politique en 2023, soutient la LINELIT

LA SAR EN ARRÊT TECHNIQUE À PARTIR DE CE LUNDI (COMMUNIQUÉ)


  29 Novembre      25        Economie (14069),

   

Dakar, 29 nov (APS) – La Société Africaine de Raffinage (SAR) observera un arrêt technique d’une durée de 4 mois à compter de ce lundi, assurant avoir pris « toutes les dispositions idoines » pour « la continuité de l’approvisionnement correct et régulier du marché local en produits pétroliers », a-t-on appris de son service de la communication.

« La Société Africaine de Raffinage (SAR) informe les usagers de ses services qu’elle observe un Arrêt technique pour la révision complète de ses installations à partir du 29 novembre 2021, conformément à la loi 2001-01 du 15 Janvier 2001 relative aux établissements classés », indique un communiqué reçu à l’APS.

La même source annonce que la SAR procédera également au raccordement des unités existantes avec les nouvelles unités construites dans le cadre de l’augmentation de ses capacités de production et l’adaptation de ses unités au traitement du pétrole brut sénégalais.

Les travaux se déroulent jusqu’en mars 2022, précise-t-on dans le communiqué.

Toutefois, la SAR assure que « toutes les dispositions idoines sont prises pour la continuité de l’approvisionnement correct et régulier du marché local en produits pétroliers ».

« Compte tenu du contexte sanitaire et du flux important de personnel dans l’enceinte de la raffinerie durant ces périodes, la SAR invite les différentes entreprises engagées dans cette opération à un respect scrupuleux des mesures barrières telles que édictées par les autorités sanitaires dans toutes les zones concernées », renseigne le texte.

Dans la même catégorie