GNA COVID-19: GHS to source more vaccines GNA NYA develops programme framework to encourage youth volunteerism GNA Diasporan Africans in Canada donate to Street Academy APS CORONAVIRUS : 712 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 05 DÉCÈS ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Plus de 300.000 doses de vaccin Johnson-Johnson offertes à la RCA ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga

La SODEFOR sensibilise les coopératives de Gagnoa à la lutte contre les gaz à effet de serre


  19 Juin      7        Environnement/Eaux/Forêts (3094),

   

Gagnoa, 19 juin (AIP)- La société de développement des forêts (SODEFOR) a animé, à Gagnoa, un atelier de sensibilisation et de formation à la lutte contre les gaz à effet de serre à l’attention d’une cinquantaine de coopératives de cacao issues d’une douzaine de localités du pays.
Démarré jeudi, l’atelier a pris fin vendredi 18 juin 2021 par une visite d’une agroforesterie dans la forêt classée de Sangoué, à Diégonéfla (40 km de Gagnoa), l’occasion pour les 80 participants d’être sensibilisés sur la question du réchauffement climatique dû aux gaz à effet de serre, par le chef du service Etude de projets de la SODEFOR, Mireille Kouamé.
Les pluies, devenues rares depuis quelques années, s’accompagnent quelquefois d’inondations ayant un impact négatif sur l’agriculture, a-t-elle fait remarquer tout en invitant les acteurs à prendre conscience de la nécessité absolue du reboisement, de la protection de l’espace forestier.
Mireille Kouamé a invité les acteurs, les coopératives et les ONG à mener le même combat que la SODEFOR, afin d’inverser la tendance de la dégradation des forêts et de la déforestation de la Côte d’Ivoire.
Pour atteindre des objectifs du gouvernement, à savoir réduire les émissions nationales de gaz à effet de serre de 28% et faire passer la couverture forestière de 11% à 20% à l’horizon 2030, le directeur du centre de gestion de la SODEFOR à Gagnoa, le colonel Ouléa Mathieu, a estimé que les partenaires devraient s’engager à jouer leur rôle auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire.
Le nouveau code forestier et les focus sur les dispositions administratives à observer pour l’agroforesterie, l’exploitation forestière et la propriété de l’arbre en zone rurale, et singulièrement dans les zones d’approvisionnement en cacao du groupe CEMOI, initiateur du programme transparence cacao, ont été rappelés par le directeur régional de Eaux et Forêts du Gôh, le commandant Batto Florent, aux participants.
Le programme transparence cacao, est un programme Cemoi CI, et c’est dans ce programme que la SODEFOR assure la formation sur le changement climatique.
Le protocole de Kyoto, signé le 11 décembre 1997, jette les bases de la lutte contre le réchauffement climatique. L’entrée en vigueur dudit protocole a eu lieu en 2005 à Paris, lors du COP21, où un nombre important de pays se sont engagés à réduire leurs productions de gaz carbonique, un des facteurs des émissions à effets de serre, note-t-on.

Dans la même catégorie