AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise) MAP Afrique du Sud : Alerte à la bombe dans un tribunal (police) AIP REVUE DE PRESSE: La lutte contre le désordre urbain à Abidjan et les préparatifs des festivités du 64e anniversaire de la Côte d’Ivoire en Une AIP « Il faut que les lignes bougent », lance Nassénéba Touré aux femmes du district du Goh-Djiboua ANP La Secrétaire générale Adjointe des Nations Unies sera au Niger du 24 au 25 juillet ACI Congo/Justice: Six cadres de la santé présentés à la justice pour détournement de fonds à Dolisie MAP Monrovia : Participation du Maroc à la RHN des ministres des Affaires étrangères, des Finances et de la Défense de l’UFM MAP L’intégration continentale et régionale, une nécessité pour les pays africains (Lourenço)

La ZLECAF sensibilise les microfinances et les banques sur les enjeux de le libre échange


  4 Juillet      9        Coopération (2482),

 

Abidjan, 04 juil 2024 (AIP) –Le comité national de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) a sensibilisé les microfinances et les banques sur les enjeux de la  libre-échange en vue de favoriser les financements des femmes et les jeunes.

Cette sensibilisation a été faite mardi 2 juillet 2024 à Abidjan, lors d’un atelier de formation de microfinances et de banques pour le financement des activités des femmes et des jeunes en vue de former et sensibiliser ces structures en Côte d’Ivoire sur les accords de la ZLECAF et les systèmes de garanties quant à l’octroi des prêts.

M. Daipo a déclaré qu’il est important de former les institutions de la microfinance et les banques sur ces enjeux de la ZLECAF afin que ceux -ci puissent développer des produits spécifiques qui permettent de faire des prêts aux jeunes et aux femmes.

Selon lui, il est également important que les jeunes et les femmes puissent connaître les défis de la ZLECAF ainsi que les produits spécifiques développés par les institutions en leur faveur, afin de développer des exportations dans cette zone de libre-échange.

Cet atelier financé par le Programme d’amélioration du climat des affaires (PACACI), en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD) et qui se tiendra sur deux jours, a pour objectif de promouvoir l’accès à davantage de crédits aux Petites et moyennes entreprises (PME) et de favoriser la création d’offres de financement adaptés aux réalités des femmes et des jeunes.

Les communications à ses assises porteront sur la présentation de la ZLECAF et ses enjeux, la communication sur les garanties des crédits aux PME, la communication sur les stratégies de développement des PME, la présentation des offres de financements à l’intention des jeunes et des femmes et le plaidoyer à l’intention des institutions de microfinances et banques sur la nécessité de faciliter les financements des activités des femmes.

Les participants sont les institutions de microfinances, les banques et les femmes.

La ZLECAF vise à créer un marché unique pour les marchandises, les services et la circulation des personnes afin d’approfondir l’intégration économique du continent africain.

Le Comité national de ZLEFAC, mis en place de la troisième session des chefs d’Etat de l’Union Africaine, a pour mission de promouvoir l’accord au niveau national et de mise en œuvre de l’accord, de contribuer aux renforcements de l’expertise nationale sur la ZLECAF et de faire des recommandations aux gouvernements.

Dans la même catégorie