MAP Le CRASTE-LF, une plateforme au service du rayonnement du Maroc à l’échelle continentale (M.Miraoui) APS SENEGAL-AFRIQUE-FINANCE / L’État sénégalais a levé 1.865 milliards de francs CFA sur le marché financier de l’UEMOA en vingt-huit ans MAP Burkina: Un bureau de MSF visé par des tirs lors d’une « attaque armée » MAP Trente ans après la fin de l’apartheid, des millions de Sud-africains vivent toujours dans la pauvreté (Président) APS SENEGAL-SPORTS-NECROLOGIE / Décès de l’ancien basketteur sénégalais Doudou Leydi Camara, double champion d’Afrique APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Un projet lancé à Dakar en vue d’une pêche durable et transparente APS SENEGAL-TRANSPORTS / Transports : vers l’élaboration de stratégies répondant aux besoins actuels et futurs APS SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / L’AMF-UMOA joue un rôle fondamental de modernisation du marché financier régional, selon son président ANP Fin de projet : Le MCA rétrocède ses biens à l’Etat du Niger (Présidence) AIP Chaque document émis par l’ONECI est authentique et infalsifiable grâce à la biométrie (directeur général)

Labellisation du « café des Montagnes de Man », une opportunité pour relancer la production caféière en Côte d’Ivoire (Feature)


  9 Juillet      7        Economie (21779),

 

Man, 09 juil 2024 (AIP)-Les montagnes verdoyantes de Man, situées dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, sont depuis longtemps reconnues pour leur beauté naturelle et leur biodiversité. Aujourd’hui, elles pourraient devenir le centre d’un renouveau économique grâce à la labellisation du café produit dans cette région, dont les producteurs ont officiellement réceptionné le document faisant foi, samedi 29 juin 2024, au cours d’une cérémonie de remise à Man.

Le ‘’café des Montagnes de Man’’ est désormais reconnu à l’international à travers le bulletin officiel de la propriété intellectuelle (BOPI) de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), sous le N° 01IG/2023 du 10 avril 2023.

Une reconnaissance internationale pour un produit d’exception

Le ‘’café des Montagnes de Man’’, autrefois apprécié pour ses arômes uniques et sa qualité supérieure, a récemment obtenu un label en indication géographique protégée (IGP). Cette distinction, accordée après des années d’efforts concertés entre producteurs locaux, autorités et partenaires internationaux, vise à protéger et promouvoir ce produit distinctif sur le marché mondial.

Le label IGP garantit que le café répond à des critères de qualité stricts et qu’il est cultivé et spécifiquement dans la région du Tonkpi et selon des méthodes. Pour les producteurs locaux, cela représente une opportunité majeure d’améliorer leurs revenus et de revitaliser une industrie en déclin.

« Comme nous l’avons dit, lorsque vous portez un produit et que vous le faites reconnaître, cela veut dire que vous êtes engagés quelque part sur un cahier de charges à produire conformément aux bonnes pratiques. On appelle cela apporter de la plus-value à un produit », a relevé le coordonnateur du projet ‘’café des Montagnes’’, André Kouakou Ba Ya.

Une filière en quête de renouveau

La production de café en Côte d’Ivoire, autrefois deuxième producteur mondial derrière le Brésil, a connu une baisse significative au cours des dernières décennies. Des facteurs tels que la baisse des prix mondiaux, la vieillesse des plantations, et le manque de soutien technique ont contribué à cette situation préoccupante.

Cependant, avec la labellisation du café des Montagnes de Man, les acteurs du secteur voient une lueur d’espoir.

“Cette reconnaissance internationale est une véritable bouffée d’air frais pour nos producteurs”, a témoigné le président de la Fédération des organisations des producteurs de café de Man (FOPROCAM), Bamba Sahi, lors de la cérémonie du 29 juin.

Un impact économique et social

Au-delà de l’augmentation potentielle des revenus des producteurs, la labellisation pourrait avoir des retombées économiques positives pour toute la région. Elle pourrait encourager les jeunes à s’engager dans la caféiculture, réduire l’exode rural et stimuler des investissements dans les infrastructures locales.

« Lorsque vous apportez de la plus-value, là où votre produit coûtait X franc, désormais ça va coûter X+2 francs. Et partir de ce moment, le producteur sera encouragé », a fait mention le coordonnateur du projet ‘’café des Montagnes’’, André Kouakou Ba Yao, précisant que cet état de fait, s’il impacte directement le producteur, il sera aussi bénéfique à plusieurs acteurs de la chaîne de valeur (transporteur, exportateur…) qui pourront en tirer à leur tour des dividendes.

Des initiatives de formation et de modernisation des techniques de culture et de transformation sont déjà en cours et soutenues par des partenaires internationaux. L’objectif est de garantir que le ‘’café des Montagnes de Man’’ réponde aux exigences des marchés les plus exigeants tout en préservant les pratiques durables.

« In fine si le producteur est heureux, ça va être la relance de la caféiculture, qui va apporter aussi beaucoup d’ingrédients de satisfaction au niveau de l’Etat de Côte d’Ivoire », a souligné M. Yao.

Une ouverture sur les marchés mondiaux

La labellisation ouvre dès cet instant, la porte à de nouveaux marchés pour le café des Montagnes de Man.

Les consommateurs, de plus en plus soucieux de l’origine et de la qualité de leurs produits, sont prêts à payer un prix premium pour un café labellisé et traçable. Des accords de distribution, à coup sûr, vont être négociés avec des torréfacteurs et des distributeurs en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

Le potentiel est énorme et le pays a une opportunité unique de se repositionner comme un leader dans l’industrie du café de spécialité. A l’occasion, le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man, Soro Fatogoma, a sollicité l’action concertée des cadres de la région pour accompagner les producteurs à maintenir le cap afin de tirer réellement profit de cette avancée.

Un avenir prometteur

La labellisation du ‘’café des Montagnes de Man’’ est plus qu’une simple reconnaissance de qualité. C’est un signal fort envoyé aux producteurs, aux investisseurs et aux consommateurs du monde entier. Elle témoigne de la capacité de la Côte d’Ivoire à valoriser ses ressources naturelles et son patrimoine culturel tout en s’adaptant aux exigences du marché globalisé.

‘’ Notre succès, ce succès du café des Montagnes de Man pourrait servir de modèle pour d’autres régions productrices”, a commenté des producteurs enthousiasmés.

Alors que le café des Montagnes de Man commence à conquérir les papilles des amateurs de café aux quatre coins du monde, les regards se tournent vers l’avenir avec optimisme. La revitalisation de la production caféière en Côte d’Ivoire semble désormais à portée de main, depuis la région du Tonkpi.

Dans la même catégorie