AIP Football : 32 équipes pour le tournoi Zadi Djédjé à Gagnoa AGP Gabon : Le SNEC-USTM conditionne la reprise des activités par la satisfaction de leurs revendications ANP Niger : Le Gouvernement décide de la réouverture des frontières terrestres à compter du 17 juin 2021 GNA High operation cost affect Ghana’s pole and line fishing GNA Road to crowning Akyem’s Most Beautiful begins GNA Technology is key for attaining AU Agenda 2063 – Prof Alabi GNA MFWA to pay GHC1,500 to NCA for information on closure of TV stations ANP Report au Niger de la date des examens du BEPC, session 2021, au 6 juillet au lieu du 22 juin 2021 APS CORONAVIRUS : CIRCULATION DES VARIANTS, PASTEUR EXHORTE AU ’’RESPECT STRICT DES MESURES BARRIÈRES’’ APS KANEL : MACKY SALL LANCE DES TRAVAUX ET INAUGURE DES INFRASTRUCTURES DE DÉSENCLAVEMENT

L’AMS LANCE UNE ENQUÊTE POUR MESURER L’IMPACT DU COVID-19 SUR LE SECTEUR


  27 Mars      13        Musique (285),

   

Dakar, 27 mars (APS) – Le président de l’Association des métiers de la musique du Sénégal (AMS), Daniel Gomes, a annoncé vendredi, le lancement d’une enquête pour mesurer l’impact de la pandémie du coronavirus après la fermeture et l’annulation de beaucoup de manifestations culturelles.

« C’est un formulaire adressé aux artistes, interprètes, techniciens, organisateurs, producteurs de spectacles et entrepreneurs culturels qui subissent des annulations de dates et interventions dans le cadre de l’épidémie du COVID-19’’, a t-il précisé.

Le formulaire mis en ligne depuis mardi sur la page Facebook de l’AMS invite les professionnels du secteur de la musique à signaler les problèmes spécifiques auxquels ils sont confrontés avec l’annulation ou le ralentissement de leurs activités ou la fermeture de leurs espaces.

Selon le président de l’AMS, « au premier jour de la mise en ligne du formulaire, 218 réponses ont été enregistrées. 70,1% des contrats annulés concernent les événements en live, 10,6% pour les séances de studios et d’enregistrement, 3,7% pour les séances de prises de vue ».

« Les festivals, confection de billets et de bracelets spectacles, théâtre, atelier, master class et formation sont aussi concernés », a t-il ajouté.

Cette collecte, fait-il valoir, va aider à avoir « des informations chiffrées les plus exactes possibles » sur l’impact causé par l’arrêt de travail dû à la pandémie afin de solliciter le soutien de l’Etat dans le cadre du fonds de solidarité intitulé « fonds COVID-19 » de 1000 milliards de francs CFA annoncé par le président de la République Macky Sall pour soutenir les secteurs affectés par la pandémie.

Le chef de l’Etat dans son discours prononcé lundi a cité la culture comme faisant partie des secteurs à soutenir du fait des conséquences de la maladie du Coronavirus.

L’AMS travaille en collaboration avec toutes les autres structures notamment la Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (SODAV), l’Association des acteurs de l’industrie musicale (AIM) présidée par le musicien Zeynoul Sow.

Pour ce dernier, une centaine d’acteurs de la musique sont touchés par les mesures prises par le gouvernement pour stopper la maladie du COVID-19.

« Le formulaire va permettre de collecter les données exactes par rapport au préjudice et proposer un plan de soutien à l’Etat », a dit M. Sow.

Ainsi, les professionnels de la musique veulent proposer un document au comité de gestion du fonds COVID-19.

L’AMS a déjà publié le 16 mars dernier un communiqué alertant sur les conséquences de la baisse d’activités et demandé un fonds de solidarité pour assurer à minima les revenus des travailleurs de la culture.

Dans la même catégorie