APS Ibrahima Amadou Sarr : ‘’Le secteur de l’énergie est à un tournant décisif’’ APS Sidiki Kaba rappelle l’obligation du secret professionnel et du devoir de réserve aux 1135 nouveaux officiers gendarmes APS Souleymane Ndéné Ndiaye :  »J’étais stressé pendant la préparation de ma DPG » ANP Niger : plusieurs terroristes neutralisés à l’est du pays (Armée) ANP Inauguration du Centre communautaire numérique Hotspot dans le 5è Arrondissement communal de Zinder APS Amadou Bâ « a tous les atouts pour réussir sa DPG », selon Souleymane Ndéné Ndiaye APS Oumar Samba Ba : « Nous voulons atteindre la couverture sanitaire universelle dans 10 ans » APS Corruption : plaidoyer pour l’introduction de modules sur l’éthique et la déontologie dans les écoles et universités APS Mamadou Moustapha Ba explique le choix des communes bénéficiaires du PROCASEF AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le DC/BR et CSD Ghana LTD renforcent leur coopération (Communiqué)

Lancement à Niamey des activités du Comité ad’ hoc pour le suivi et la mise en œuvre de la feuille de route de la stratégie du DNPGCA


  29 Septembre      14        Alimentation (152),

   

Niamey, 29 Sept (ANP) – Le Directeur de cabinet du Premier Ministre M. Laouali Chaibou a officiellement lancé ce jeudi 29 septembre 2022 dans la salle des Banquets de la Primature, les activités du Comité Ad ’hoc chargé du suivi et de la mise en œuvre de la feuille de route de la stratégie du dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires (DNPGCA).

Dans une intervention faite à cette occasion, le responsable gouvernemental a rappelé que « suite à un dialogue soutenu depuis 2020, avec les partenaires techniques et financiers et les ministères techniques, un document de stratégie de prévention et de gestion des crises alimentaires et son plan d’action ont été élaborés couvrant la période 2021-2025 ».

Selon Laouali Chaibou, « ce document de stratégie adopté par arrêté n° 0184 du 08 octobre 2021 a pour mission principale de contribuer à l’amélioration de la résilience et au relèvement des populations vulnérables à travers l’anticipation, l’atténuation et la gestion de l’insécurité alimentaire, pastorale et nutritionnelle les affectant ».

« Pour permettre au DNPGCA de valoriser et de mettre en pratique le orientations et le actions définies dans son document de stratégie et son plan d’action quinquennal, une feuille de route synthétise les reformes en matière de gouvernance institutionnelle et organisationnelle », a indiqué le Directeur de cabinet du Chef du Gouvernement, selon qui « ces actions découlent directement de la stratégie, et leur mise en œuvre est indispensable pour concrétiser les changements souhaités ».

Aussi, a-t-il ajouté, « d’ores et déjà, quelques actions sur le plan de la coordination sont réalisées avec notamment l’élaboration et la validation du manuel fédérateur, de suivi évaluation, ainsi que la mise en place d’une base fédératrice de suivi ».

Ce comité ad’ hoc souligne-t-on, est composé de plusieurs cadres des institutions étatiques et des représentants des partenaires techniques et financiers.

Dans la même catégorie