ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

LANCEMENT DU PRIX POUR LA VULGARISATION DES STATISTIQUES AGRICOLES


  22 Juin      29        Agriculture (2223),

   

Dakar, 22 jun (APS) – L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), de concert avec la Direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles (DAPSA), a procédé mardi à Dakar au lancement d’un prix dont l’ambition est de promouvoir l’accès aux statistiques agricoles et leur planification.

Le prix ’’Agridata pour le développement agricole’’ au Sénégal vise à inciter les acteurs de ce domaine, les chercheurs ainsi que les utilisateurs à mieux s’approprier les données statistiques agricoles pour faciliter la prise de décision.

’’Ce prix vise à promouvoir l’accès, la disponibilité et l’utilisation des données statistiques agricole afin de planifier et estimer l’ensemble de ces données. Actuellement, nous sommes en train de centraliser les données statistiques collectées par des institutions spécialisées’’, a expliqué le directeur général de l’ANSD, Allé Nar Diop.

Il intervenait au cours de la cérémonie de lancement de ce prix institué en collaboration avec l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) et le Fonds des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

’’Ce prix est extrêmement important pour nous » et pour « les divers acteurs du secteur de l’agriculture’’, a pour sa part indiqué Souadou Sakho Jimbira, membre du comité scientifique dudit prix qui, dit-elle, cherche à renforcer les capacités des acteurs pour une meilleure maîtrise des données statistiques agricoles.

’’Ce prix, c’est pour mieux motiver les divers acteurs’’, a-t-elle ajouté, précisant qu’il est prévu pour le lauréat une récompense dont la valeur est comprise entre un et deux millions de francs CFA, sans compter divers cadeaux dont des ordinateurs.

Selon un document remis à la presse, la première édition de ce prix s’adresse aux étudiants en son premier volet, le deuxième volet étant organisé à l’intention des journalistes.

Plusieurs experts, des officiels et des acteurs du secteur de l’agriculture ont pris part à la cérémonie de lancement dudit prix.

Dans la même catégorie