ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf: LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

L’Angola a besoin de plus de 200 millions de dollars pour le déminage (Agence)


  6 Décembre      53        Industrie (256), Securité (2923),

 

Luanda, 06/12/2023 -(MAP)- L’Angola a besoin de plus de 200 millions de dollars pour libérer complètement le pays de tout type de mines antipersonnel et d’engins explosifs, a indiqué le directeur général de l’Agence nationale de l’action contre les mines (ANAM), Leonardo Severino Sapalo.

«La base de données centrale de l’ANAM compte actuellement 1.039 zones minées, les provinces de Moxico, Bié, Cuando Cubango et Cuanza Sul étant les plus affectées», a déclaré M. Sapalo lors d’un atelier tenu mardi à Luanda sur la gestion de l’information relative aux actions de déminage.

Il a ajouté que l’Angola, confronté à des niveaux inquiétants de contamination par les mines et autres engins explosifs, a élaboré plusieurs politiques et mis en place des actions ciblées pour remédier à ce problème.

Par ailleurs, M. Sapalo a noté que les systèmes de traitement des données et de gestion de l’information nécessitent une mise à jour constante des logiciels et des équipements technologiques, ainsi qu’une formation permanente du capital humain.

Les mines terrestres constituent un défi majeur pour les autorités angolaises. Selon le Centre National de Déminage (CND), 21 personnes ont été tuées et 40 autres blessées suite à 30 incidents liés à des mines antipersonnel et d’autres engins explosifs survenus dans le pays entre janvier et octobre de cette année.

L’Angola est considéré comme l’un des pays les plus minés au monde, une conséquence de la guerre civile qui y a fait rage pendant plus de 25 ans après l’indépendance.

Selon des chiffres officiels, 14.661 engins explosifs ont été retirés et détruits dans le pays en 2021, sur une superficie de 1.916 hectares. Par ailleurs, plus de 12 milliards de mètres carrés du territoire angolais ont déjà été débarrassés des engins explosifs depuis le début du processus de déminage en 2002.

Dans la même catégorie