MAP Quatre tueurs à gages abattus lors d’une fusillade à Durban (police) MAP Renforcement de la coopération entre le Sénégal et les États-Unis APS SENEGAL-DROGUES /40,3 Kg de cocaïne saisis à l’AIBD (Douanes) APS L’Afrique représente plus de la moitié des urgences sanitaires dans le monde (OMS) APS Louga : lancement d’une opération de plantation de 5000 arbres MAP Classement FIFA: Le Maroc au 14è rang mondial MAP Sénégal: Saisie de 40,3 Kg de cocaïne à l’aéroport de Dakar (Douanes) MAP Algérie : Amnesty déplore « la répression » exercée par les autorités contre  »la dissidence pacifique » MAP Les athlètes marocains participant aux JO commencent à affluer vers Paris MAP Guinée: Les autorités nient les arrestations de militants et demandent des enquêtes sur leur « enlèvement » présumé (communiqué)

L’Angola déterminé à combattre le commerce illicite des armes (diplomate)


  6 Juillet      7        Securité (3145),

 

Luanda, 06/07/2024 -(MAP)- L’Angola a réaffirmé son engagement à mettre en œuvre le Programme d’action des Nations Unies pour prévenir, combattre et éradiquer le commerce illicite des armes légères.

«L’Angola a toujours attaché une grande importance à la lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicite d’armes, depuis l’adoption du Programme d’action de l’Organisation en 2001», souligne son Représentant permanent adjoint auprès de l’ONU, Mateus Luemba, dans un communiqué.

Il a déclaré qu’en tant que pays ayant connu une longue période de conflit armé, l’Angola a fait de la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre l’une des principales priorités de son Gouvernement, dans le cadre de la politique de promotion de la paix et de la réconciliation nationale.

L’Angola a joué un rôle actif dans la prévention, la médiation et la résolution des conflits sur le continent africain, en particulier dans la région des Grands Lacs, s’est réjoui le diplomate. Il a, à cet égard, appelé tous les pays, notamment en Afrique, à s’engager à adhérer pleinement et à appliquer les conventions universelles et les cadres politiques contre le commerce illicite des armes légères afin de promouvoir un environnement de paix et de stabilité.

L’ambassadeur a également indiqué que le gouvernement avait mis en œuvre plusieurs initiatives dans le cadre du Programme de désarmement de la population civile créé en 2008, qui vise à collecter, stocker et conserver les armes légères et de petit calibre en possession illégale.

Cette initiative, précise-t-il, a abouti à la récupération de plus de 110 mille armes à feu de différents types et calibres, reflétant la volonté politique de l’exécutif d’accomplir cette tâche de manière constructive et transparente et avec la plus large participation de la société civile.

Le responsable a de même fait constater que les activités illégales, telles que la contrebande, le trafic, le commerce et la diffusion d’armes, se sont multipliées dans de nombreuses régions du monde, notamment en Afrique, avec des conséquences terribles.

Dans la même catégorie