ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

L’Angola veut booster les relations commerciales avec le Portugal


  21 Juin      11        Coopération (2473), Economie (21774),

 

Luanda – Les relations commerciales entre l’Angola et le Portugal pourraient être renforcées dans un futur proche par l’application de l’investissement privé portugais dans le Corridor de Lobito et d’autres infrastructures visant la diversification économique de l’Angola, a déclaré mardi le ministre des Transports, Ricardo de Abreu.

Dans une interview avec Forbes Afrique lusophone, en marge de la 2ème édition du forum « Doing Business Angola 2024 », qui a eu lieu à Lisbonne, au Portugal, Ricardo de Abreu a déclaré que les relations entre les deux pays étaient toujours sur la bonne voie, avec la capacité de répondre au défi de la diversification de l’économie du pays.

Il a indiqué que le travail réalisé par le Gouvernement angolais au cours des dernières années visait à garantir un secteur du transport et de la logistique robuste, doté d’une capacité opérationnelle et d’une sécurité qui ont permis d’attirer les principaux opérateurs mondiaux.

« Nous avons réussi à susciter l’intérêt des principaux opérateurs internationaux de transport et de logistique en Angola, tant dans les domaines maritime et portuaire que dans les domaines aéroportuaire et aéronautique, ce qui ajoute de la valeur au pays », a-t-il précisé.

Selon Ricardo de Abreu, en plus de pouvoir garantir l’intégration de l’économie et des infrastructures angolaises dans le cadre du commerce international et du transport de marchandises, il est également possible de développer le secteur maritime national, en particulier dans les projets de cabotage, un secteur important pour stimuler l’économie.

La deuxième édition du forum « Doing Business Angola 2024 » a permis d’analyser le potentiel de l’Angola en tant que porte d’entrée de la zone SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) et de réfléchir au rôle que jouent les principales infrastructures du pays dans le développement de ce bloc régional.

L’événement a également été l’occasion de projeter les défis du tourisme en Angola et l’impact sur l’accès aux marchés internationaux pour le financement.

Dans la même catégorie