MAP Crise humanitaire au Soudan: Washington annonce une aide de 315 millions de dollars MAP Le Maroc disposé à élargir les domaines de sa coopération avec Madagascar (M. Bourita) MAP Cameroun: un gendarme tué et quatre autres blessés dans une attaque de Boko Haram ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global ANG Saúde Pública/”As doações de sangue não satisfazem as necessidades da Guiné-Bissau”, diz Bacar Mané

L’application de ‘‘Yango’’ en cours de règlementation


  22 Septembre      274        Technologie (1090), transport (624),

 

Brazzaville, 22 sept (ACI) – Le directeur de cabinet du ministre des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, M. Delphin Louembe, a mis en place un comité de travail pour réfléchir sur les textes règlementaires régissant ‘‘Yango’’, une application de commande de service de taxi, indique un communiqué de presse parvenu à l’Aci.

Mis en place le 15 septembre dernier à Brazzaville, ce comité regroupe les techniciens  dudit ministère, de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce), et de la société ‘’Yango’’.  Il a pour but d’accélérer le processus administratif afin qu’elle commence de façon officielle ses activités dans les prochains jours.

Au cours de cette réunion qui fait suite à l’interdiction des activités de cette société par manque d’agrément,  M. Louembe a informé les participants que le ministère en charge des transports ne s’oppose pas aux activités de cette société de transport. Cependant, un accompagnement lui sera nécessaire sur ce nouveau contexte moderne vers le numérique en matière de transports en République du Congo, a-t-il ajouté.

A cette occasion, l’ambassadeur de la Russie au Congo, M. Gueorguy Tchepik, s’est dit prêt à apporter son expertise pour changer l’image des transports et moderniser cette activité au Congo. De même, il va contribuer à la rédaction des textes intégrant de ce nouveau système de transport urbain dans le pays.

Peu avant la mise en place, le président directeur général de la société ‘‘ Yango’’, M. Roman Karlash, a présenté sa structure qui est un service de transport urbain avec conducteur, via une application permettant aux usagers d’arriver à leur destination en toute sécurité et à un prix abordable. Tout citoyen peut télécharger cette application dans son téléphone pour bénéficier de ses services, a-t-il dit.

La société  ‘‘Yango’’ se base  sur trois principes, à savoir la sécurité des voyageurs, le paiement obligatoire des impôts par ses partenaires ainsi que la modernisation et le renouvellement obligatoire du parc automobile de ses partenaires.

«Pour son fonctionnement et  n’ayant pas de parc automobile au Congo, la société va travailler avec des partenaires ou les sociétés ayant des parcs automobiles dans le domaine des transports en commun. Elle va mettre à leur disposition le logiciel aux technologies intelligentes pour la cartographie, le routage, la navigation et le système de distribution des commandes», a-t-il expliqué.

La société ‘‘Yango’’ est implantée dans 22 pays à travers le monde dont huit en Afrique. A Brazzaville,  elle a débuté ses activités  le 17 août dernier, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie