APS SÉNÉGAL–POLITIQUE–DIPLOMATIE / Un universitaire explique les dessous de la diplomatie de bon voisinage prônée par Dakar APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien APS SENEGAL-SIERRALEONE-COOPERATION / Le vice-président de la Sierra Leone reçu en audience par Bassirou Diomaye Faye APS SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale APS SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi APS SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Un expert salue la solidarité féminine mise en avant dans certains films pour sensibiliser sur le réchauffement climatique MAP CAN de futsal (demi-finale) : Le Maroc en finale et en Coupe du monde après sa victoire face à la Libye (6-0) MAP CAN de futsal (demi-finale): Le Maroc évince la Libye (6 – 0) se qualifie pour le Mondial MAP Le ministre malien de l’Agriculture salue les progrès du Maroc en matière de gestion d’eau et de barrages MAP Océanographie: Madagascar souhaite tirer profit de l’expérience marocaine (ministre malgache)

L’artiste-peintre Moustapha Zoufri présente des « Partitions de l’imaginaire africain », le 12 septembre à Rabat


  25 Août      24        Arts plastiques (58),

 

Rabat, 25/08/2023 (MAP) – « Partitions de l’imaginaire africain » est le titre d’une exposition de l’artiste-peintre Moustapha Zoufri, dont le vernissage aura lieu le 12 septembre à la galerie Bab Rouah à Rabat. Organisée sous l’égide du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, « Partitions de l’imaginaire africain » est un hymne que l’artiste dédie au continent, indiquent les organisateurs, vendredi dans un communiqué. L’exposition se présente sous forme de dessins, peintures, installations, maquette de sculpture, mais aussi d’objets, masques et bibelots, précise la même source, ajoutant que « les créations et leurs sources inspiratrices se croisent, dialoguent, s’interpellent dans une scénographie originale faisant appel à nos cinq sens pour apprécier l’accrochage et son ambiance ».

Né à Nador, Moustapha Zoufri a rejoint, après l’obtention de son baccalauréat, l’Académie royale des Beaux-arts de Bruxelles où il a obtenu une licence en arts plastiques et visuels. Il a également intégré l’École supérieure des arts plastiques et visuels de Mons.

Enseignant des arts plastiques à la Fédération Bruxelles-Wallonie de Belgique, l’artiste a participé à plusieurs expositions collectives et personnelles au Maroc et en Europe et réalisé plusieurs œuvres murales en Belgique.

En novembre 2016, il installe à Molenbeek-Saint-Jean la sculpture « La flamme de l’espoir », réalisée en hommage aux victimes des attentats de Paris et Bruxelles. En 2018, il dote la ville d’Oujda d’une sculpture pour clôturer les manifestations de « Oujda capitale de la culture arabe ».

On lui doit également la « Symphonie Africaine », monumentale fresque qui embellit l’une des façades du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat.

Dans la même catégorie