MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès


  27 Février      46        Arts plastiques (59),

 

Fès, 26/02/2021 -(MAP)- La galerie Mohamed El Kacimi à Fès abrite, du 23 février au 05 mars prochain, une exposition d’art plastique de l’artiste Abderrahim El Hassani, à l’initiative de la direction régionale de la culture Fès-Meknès.

Intitulée « Lilya », cette exposition donne à voir 21 tableaux d’art abstrait, basé sur le mélange des couleurs et des techniques.

« Je suis à ma cinquième exposition individuelle dans la galerie Mohamed El Kacimi », a souligné l’artiste, qui s’exprimait lors du vernissage d’inauguration de l’exposition, ajoutant que « celle-ci se veut une contribution à la redynamisation de la vie culturelle et artistique à Fès, notamment dans le domaine des arts plastiques ».

L’artiste, qui s’est attardé sur les techniques et les couleurs utilisées dans ses toiles, a indiqué qu’il a été influencé alors enfant par sa mère qui aimait le dessin avant d’aiguiser son talent par des études et une expérience pratique pendant une vingtaine d’années.

El Hassani a mis l’accent sur l’importance du patrimoine matériel et immatériel de Fès, sa ville natale qu’il l’a vu grandir, ajoutant qu’il a suivi ses études à l’école Bouanania et à Al Qaraouyine.

Dans la même catégorie