MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

L’ASAPSU reçoit 80 millions FCFA pour les soins de santé primaire


  29 Juin      8        Santé (15583),

 

Abidjan, 29 juin 2024 (AIP)- La cofondatrice de l’Association de soutien à l’auto- promotion sanitaire urbaine(ASAPSU), Solange Koné, a annoncé vendredi 28 juin 2024 à Koumassi (Abidjan), que l’organisation a reçu environ 80 millions FCFA de l’Alliance mondiale de la vaccination (GAVI) pour assurer la durabilité de la vaccination et des soins de santé primaires.

Mme Koné qui présentait le projet de plaidoyer aux autorités étatiques, locales, et aux organisations de la société civile (OSC) a expliqué que ce projet vise à adopter des politiques pour le changement durable, assurant en outre la durabilité du financement de la vaccination en Côte d’Ivoire.

Pour elle, ces OSC accompagnent l’État dans la recherche de solutions efficaces et durables, en vue de faire face aux challenges financiers de la vaccination. « Nous plaidons pour que le budget du gouvernement prenne en compte la question de la vaccination », a déclaré Mme Koné.

Elle a relevé que l’ASAPSU bénéficie par ailleurs du soutien technique et financier de Global health advocacy incubator (GHAI) basé à Washington, aux Etats-Unis, représenté par son directeur en charge de la vaccination afin de porter ce plaidoyer au sommet de l’État ivoirien.

Cadre financier à la direction de coordination du programme élargi de vaccination (DCPEV), Mamadou Soro a salué cet appui de GAVI, espérant que ce projet favorise des financements domestiques pour les activités de santé.

La Côte d’Ivoire a introduit dans son calendrier national, plusieurs vaccins pour protéger les enfants et les populations contre 15 maladies.
L’ASAPSU a pour mission d’améliorer les conditions socio- sanitaires des populations vulnérables et défavorisées des milieux urbains et ruraux.

Dans la même catégorie