APS MACKY SALL : « LE PONT DE ROSSO SERA UN PUISSANT TRAIT D’UNION ENTRE L’AFRIQUE DU NORD ET L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE » APS UNE SÉANCE DE DÉDICACE DU ROMAN ‘’MURAMBI, LE LIVRE DES OSSEMENTS’’, JEUDI APS VIH : 16% DES PVVIH IGNORENT LEUR STATUT SÉROLOGIQUE (RESPONSABLE) ANP Tahoua : Passation de charges entre les Préfets sortant et entrant du département de Tahoua ANP CICR-Niger : Une trentaine de magistrats et autres acteurs de la chaine pénale outillés sur le Droit International Humanitaire (DIH) ANP Le Ministre des finances lance la Campagne Nationale de sensibilisation sur la facture certifiée à Maradi AIP La Commission régionale de l’OSCS du N’Zi renforce les capacités de ses membres AIP Les prix du gasoil et de l’essence restent inchangés en décembre 2021 AIP La Côte d’Ivoire a présidé son premier Conseil d’administration de l’UPU en Suisse AIP Kandia Camara obtient un accord de financement de trois projets à la 8ème édition du forum Sino-Africain à Dakar

L’Autriche voit des avantages dans la privatisation en Angola


  4 Novembre      24        Politique (19540),

   

Luanda, 04 Novembre (Angop) – Le secteur privé autrichien voit des opportunités d’affaires en Angola, à la suite du programme de privatisation de 195 entreprises appartenant à l’État angolais, qui sera mis en œuvre jusqu’en 2022, compte tenu de l’intérêt porté à certaines de ces unités.

Cette information a été confirmée par le consul honoraire d’Autriche, António Mosquito Mbakassy, lors de la célébration de la fête nationale de ce pays européen, le 26 octobre.

S’exprimant en marge de la cérémonie organisée samedi par l’ambassade d’Autriche en Afrique du Sud, António Mosquito Mbakassy a souligné que le secteur privé du pays, qui compte environ 8,9 millions d’habitants (Autriche), envisageait la privatisation de certaines entreprises angolaises.

Sur les 195 entreprises angolaises devant être privatisées d’ici 2022, 175 seront vendues par adjudication, 11 par vente aux enchères (en bourse) et neuf par offre publique initiale.

Parmi les sociétés dans ces conditions figurent la compagnie pétrolière Sonangol, la compagnie aérienne nationale TAAG et l’assureur ENSA.

Invité par l’ambassadeur d’Autriche en Afrique du Sud et en Angola, John Brigier, António Mosquito Mbakassy, a souligné la coopération entre les deux pays (Autriche et Angola), notamment dans les domaines de la sécurité technologique, de l’éducation, de la santé et de l’énergie.

Dans ce dernier secteur, l’Autriche a une participation significative dans la centrale hydroélectrique de Laúca, conçue pour produire 1 998 mégawatts avec six turbines.

L’Angola et l’Autriche coopèrent, entre autres, dans les domaines politique et diplomatique, des transports, de l’éducation et de la santé.

Dans la même catégorie