AIP La 2e édition du cross Joseph Tarègue lancée à Bouaké APS L’Etat va tout faire pour éviter un nouvel incendie au marché Ocass de Touba (Antoine Diome) APS Aliou Sow appelle les maires à investir dans le développement culturel APS Les migrantes, héroïnes négligées du développement économique APS Abdou Karim Fofana :  »Le Sénégal est propriétaire de son Train express régional. » APS Les activités de la 7e FIKA officiellement lancées APS Dakar remporte le grand prix Douta Seck du Fesnac AIP Laurent Gbagbo appelle à la mise en place d’une brigade anti-terroriste ouest africaine AIP Suppression des produits optionnels : Des délégués de la MUGEF-CI dénoncent un « brigandage assurantiel » AIP L’AIP place 2023 sous de meilleurs auspices à travers l’excellence des agents (Directrice)

L’axe Dakar-Abu Dhabi magnifié


  3 Décembre      32        COOpération (591), Environnement/Eaux/Forêts (4991),

   

Dakar, 3 déc (APS) – L’ambassadeur des Emirats arabes unies (EAU), Sultan Ali Sultan Rashid Alharbi, a magnifié les « relations excellentes » que son pays entretient avec le Sénégal.

Sultan Ali Sultan Rashid Alharbi s’exprimait à l’occasion de la célébration du 51e anniversaire de la fête de l’Indépendance de son pays, vendredi soir, à Dakar, en présence du ministre sénégalais de l’Education venu représenter le gouvernement.

“Le Sénégal et les Emirats arabes unis entretiennent des relations excellentes, solides, dynamiques”, a-t-il dit, devant un public composé d’hommes d’affaires, d’autorités coutumières et religieuses, ainsi que de membres de la société civile.

Le diplomate a évoqué les “échanges réguliers” entre les présidents Macky Sall et Mohamed Ben Zayed, dont il a également salué “l’engagement et à la volonté communes” d’œuvrer pour “un partenariat stratégique” entre les deux pays.

Le Sénégal, selon l’ambassadeur, est le partenaire économique de premier plan des EAU en Afrique, avec un volume d’échanges entre les deux pays estimé à 625 millions de dollars USA, soit près de 390 milliards de dollars.

Selon Sultan Ali Sultan Rashid Alharbi, les EAU sont engagés dans “une nouvelle phase de développement accélérée”, qui repose sur l’économie du savoir, les nouvelles technologies et l’économie post-pétrole.

A la suite du diplomate émirati, le ministre sénégalais de l’Education, venu représenter le gouvernement, a lui aussi magnifié l’excellence des relations entre les deux pays, fondées sur “des valeurs de paix et de tolérance”.

Cheikh Oumar Anne a salué “la constance” de la coopération entre les EAU et le Sénégal, qui “ne cesse de se diversifier”. Il est aussi revenu sur les différentes visites que le chef de l’Etat a effectuées aux Emirats.

M. Anne a de même évoqué le partage d’expérience entre les deux pays en matière de pétrole et de gaz, la réalisation d’infrastructures telles que le Port de Ndayane, sans compter le don de 20 millions de dollars des Emirats arabes unis à la Délégation rapide pour l’entreprenariat des femmes et des jeunes (DRFJ), soit près de 12 milliards de francs CFA

Les perspectives de la coopération entre les EAU et le Sénégal sont “prometteuses”, a conclu le ministre.

Dans la même catégorie