APS PRIX FAAPA 2021 : L’AIP ET L’AGP COURONNÉES APS LE SALON ‘’MADE IN SÉNÉGAL’’, UN ESPACE ‘’MARKETING’’ POUR LES PRODUITS SÉNÉGALAIS, SELON SA PROMOTRICE APS LA CAF APPROUVE LE MONDIAL TOUS LES DEUX ANS ET LA SUPER LIGUE FERMÉE APS FIDAK : AMINATA ASSOME DIATTA SATISFAITE DU NIVEAU D’AVANCEMENT DES CHANTIERS DU CICES APS DÉMARRAGE DE LA 2ÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS LE JARAAF AUTORISÉ À RECEVOIR AU STADE IBA-MAR-DIOP APS UN INGÉNIEUR SOULIGNE L’IMPORTANCE DES DONNÉES DANS LA SOUVERAINETÉ NUMÉRIQUE APS KOLDA : MISE EN GARDE DU MÉDECIN-CHEF CONTRE L’AUTOMÉDICATION APS LANCEMENT D’UNE ÉTUDE DE VULNÉRABILITÉ AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS LOUGA : LES ÉLEVEURS VEULENT UNE SOLUTION AUX DIFFICULTÉS DE LEUR SECTEUR

Le 10ème anniversaire du décès de Pierre Mamboundou commémoré sous le sceau du souvenir


  15 Octobre      29        Société (36949),

   

 

Libreville, 15 Octobre (AGP) – Les festivités du 10ème anniversaire de la disparition de l’ancien Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, ont débuté le jeudi 14 octobre écoulé à Libreville, et ce jusqu’à ce vendredi 15 dans sa ville natale Ndendé (Sud), à l’initiative de la veuve Augustine Mamboundou et ses enfants qui ont œuvré pour mobiliser tous les «Héritiers politiques» de l’ancien député de la Dola autour d’une même table.

La commémoration, dès le jeudi 14 octobre écoulé, du 10ème anniversaire de la mort de l’Opposant gabonais Pierre Mamboundou, Président fondateur de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), a été l’occasion pour sa famille biologique et l’ensemble de la grande famille politique upégiste, se sont mobilisés jeudi autour d’une Conférence-débat sous le thème : «Vie et œuvre politique de Pierre Mamboundou».

L’objectif était de magnifier «l’immense œuvre politique» de l’ancien député Maire de Ndendé, promoteur de la loi sur la biométrie dans le dispositif électoral au Gabon.

Ce 10ème anniversaire, célébré sous le sceau de la réunification, a permis à la famille politique de l’ancien député de la Dola de célébrer sa disparition en associant un plus grand nombre de gabonais pour le rappeler à leur bon souvenir. Il a été question de rappeler à tous que «le Charismatique Pierre Mamboundou ne disparaîtra pas, que nous ne l’oublierons pas et qu’il reste à jamais dans nos cœurs», a rappelé la veuve Augustine Mamboundou dans ses propos.

Les conférenciers du jour, Aimé Moudjiegou Moussavou et Fortuné Matsiengui Mboula, tous deux Docteurs en Sociologie, Enseignants-Chercheurs au département de sociologie à l’Université Omar Bongo (UOB), ont entretenu l’assistance sur la portée scientifique de l’œuvre politique de Pierre Mamboundou. Pour le Dr. Aimé Moudjiegou Moussavou, l’idéologie de Pierre Mamboundou «incarnait un ensemble de valeurs, des idées mises en forme comme un monitoring social pour guider les comportements des individus. L’idéologie de Pierre Mamboundou est à la base une idéologie sociale-démocrate qui a été contextualité et qui a permis aux uns et aux autres, aux individus d’origine diverse de se retrouver autour d’un même idéal, un même objectif, un même combat», a-t-il expliqué.

Le second intervenant, Dr Fortuné Matsiengui Mboula, a longuement démontré la classification politique de l’Union du Peuple Gabonais. Pour lui, «l’UPG est un parti de masse, une aspiration du peuple, un parti attrape-tout, un parti réformiste. Parler d’héritage est un grand mot, le parti explose depuis la mort de son leader, il y a des schismes, il y a des tendances. Le sort des grands partis au Gabon, c’est la personnalisation de ses leaders. A la mort de ces derniers, il y a toujours des tensions, c’est un héritage totalement émietté et le seul souhait est qu’ils se réunissent tous à nouveau».

Après la conférence-débat, ont suivi les témoignages poignants des «Héritiers politiques de Pierre Mamboundou», prononcés par quelques anciens compagnons de lutte du Président fondateur de l’UPG. Tels que Richard Moulomba Mombo, Jean de Dieu Moukagni Iwangou de l’Union et Solidarité (US), David Philippe Tonangoye, David Mbadinga, ancien Secrétaire exécutif de l’UPG, etc. Ils se sont tous accordés à reconnaître que «les Grands hommes ne meurent jamais». C’est pourquoi, ils se sont engagés «poursuivre l’œuvre politique entamée par Pierre Mamboundou depuis la création de l’UPG en 1989», ont-ils fait savoir.

Le Dr Victor Mouang Mbading, Moussavou King et Jean-Marie Maguena, tous amis politiques de feu opposant, ont également témoigné les qualités politiques incarnées par «l’homme d’Etat Pierre Mamboundou». L’opposant Moussavou King, a de son côté intervenu en qualité de petit-fils du défunt. Il a interpellé la famille biologique et politique de l’illustre disparu sur la nécessité de finaliser les travaux du Mausolée du Président Pierre Mamboundou à Ndendé, le chef-lieu du département de la Dola dans la province de la Ngounié (Sud). «C’est une honte de ne pas avoir achevé ce chantier 10 ans après», s’est-t-il indigné, demandant publiquement par la suite à la veuve Mamboundou de mettre du sien et qu’ils feront tout pour l’accompagner dans ce noble projet.

Aussi, la famille biologique et politique de Pierre Mamboundou a annoncé à la communauté nationale et internationale le lancement, dans les tout prochains jours, de la Fondation Pierre Mamboundou pour la Paix, l’Education, la Démocratie, la Protection de l’environnement et le développement durable à travers le monde.

Ce vendredi 15 octobre a été marquée par la célébration d’une messe de requiem à l’église Sacré Cœur (Ozangué) à 15h, suivie d’un cocktail à la résidence Pierre Mamboundou (Mindoubé 1), accompagné de danses traditionnelles. Ce même jour à Ndendé, une messe a été dite à 9h, suivie du dépôt d’une gerbe de fleurs au mausolée Pierre Mamboundou.

Né le 06 novembre 1946 à Mouila, dans la province de la Ngounié (Sud), Pierre Mamboundou est décédé le 15 octobre 2011 (65 ans), à son domicile de Libreville dans des conditions qui restent à ce jour un mystère.

Dans la même catégorie