ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global ANG Saúde Pública/”As doações de sangue não satisfazem as necessidades da Guiné-Bissau”, diz Bacar Mané ANP Hadj 2024 : Plus de 3300 invités du Roi dont un journaliste de l’ANP AIP La Journée africaine des frontières, facteur de cohésion sociale (ONG Coginta) AIP Signature d’une convention pour le financement des PME et start-ups

Le cadre de partenariat entre l’Assemblée nationale et le Système des Nations Unies passé en revue


  31 Mars      58        COOpération (783),

 

Lomé, 30 mars (ATOP)- La représentation nationale en partenariat avec le Système des Nations Unies au Togo a tenu une assise, le mercredi 29 mars, au siège de l’hémicycle sous la présidence de Mme Yawa Djigbodi Tsègan, présidente de l’Assemblée nationale en vue de faire la revue du cadre de partenariat pour la période 2023-2026.
La rencontre a connu la participation des députés et représentants de près de 11 agences du Système des Nations Unies. Les discussions ont porté, entre autres, sur l’état de mise en œuvre du plan stratégique de développement institutionnel de l’Assemblée nationale, la présentation du nouveau cadre de coopération du Système des Nations Unies et l’identification de nouveaux axes de coopération entre l’Assemblée nationale et le Système des Nations Unies.
Un aperçu du plan stratégique et institutionnel de l’Assemblée nationale articulé autour de 4 axes fondamentaux a été présenté. Il permet de dégager des résultats globalement satisfaisants notamment, l’amélioration du site internet et des réseaux sociaux, véritables relais de communication, une plateforme de travail collaboratif en cours de création, la formation des députés et du personnel sur le budget sensible au genre et à l’inclusion sociale, l’acquisition du matériel informatique et de vidéoconférence pour permettre aux députés de mieux travailler.
Dans la dynamique de renforcer les efforts engrangés et de poursuivre l’accompagnement de l’Assemblée nationale dans les axes identifiés, les représentants des différentes agences du Système des Nations Unies ont identifié des actions, entre autres, l’adoption de mesures favorables aux femmes surtout leur soutien par la représentation nationale pour occuper des postes décisionnels, la fourniture d’assistance dans les zones de déplacés, l’intervention dans la région des Savanes, le plaidoyer auprès de différents acteurs pour consolider les droits des enfants, la lutte contre les grossesses en milieu scolaire, les violences faites aux enfants, le plaidoyer en vue de la promotion des politiques sociales inclusives et des services sociaux de base.
La présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan a salué une parfaite convergence de points de vue entre les sollicitudes et les actions quotidiennes de l’Assemblée nationale. « Ces différents plaidoyers et actions sont en parfaite symbiose avec les préoccupations des députés. Ils trouvent un écho favorable dans le travail fait par les députés au sein des différentes commissions permanentes », a relevé Mme Tsègan. D’après elle, la nouvelle approche multi-acteurs est en parfaite cohérence avec les priorités du Togo conformément à la vision du président de la République, Faure Gnassingbé, celle de consolider les bases d’un Togo en paix, d’une nation moderne et prospère avec une croissance inclusive et durable.
La coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies par intérim au Togo et représentante résidente de l’UNFPA au Togo, Josiane Yaguibou, a félicité la représentation nationale pour cette initiative permettant de faire un véritable bilan d’étape du partenariat stratégique. « Nous avons en tant que Système des Nations Unies salué les avancées qui ont été réalisées par l’Assemblée nationale sous le leadership de la présidente dans le cadre de l’adoption des différentes lois notamment l’assurance maladie universelle, les 4 lois utilitaires qui ont été adoptées en novembre dernier sur le bien-être de la femme, la protection sociale, la lutte contre les violences sexuelles des apprenants en milieu scolaire », a dit Mme Yaguibou.
S’appuyant sur le contexte sécuritaire et socio-économique, les axes stratégiques de développement de l’Assemblée nationale et le nouveau cadre de coopération du Système des Nations Unies, les deux parties conviennent de la nécessité de mettre sur pied un comité technique chargé d’identifier des actions prioritaires et d’y travailler pour leur réalisation concrète ainsi que la formalisation d’une pareille rencontre au moins une fois l’an.
Le nouveau cadre de coopération pour le développement durable entre le Togo et le Système des Nations unies couvre la période 2023-2026 pour un montant de 247 millions de dollars soit environ 150 milliards de FCFA.

Dans la même catégorie