GNA Corporate governance critical for Africa’s future GNA GTA expectant of significant domestic tourism growth amidst COVID-19 GNA Speaker Bagbin launches second edition of Inter Schools Public Speaking Competition GNA Cancer patients urged not to lose hope in fighting the disease GNA Education, an important measure to bridge digital gender gap AGP Axe Boké-Kolaboui : Le préfet s’implique dans la réparation des routes dégradées AGP Guinée: 119 volontaires déployés par Mérite international dans 05 localités à Maférinyah pour les services communautaires AGP Mamou: Le gouverneur de la région administrative de Mamou entame une visite dans les services régionaux GNA IIA and Tullow Ghana collaborate to deliver financial readiness prograame GNA Make CPC profitable- Afriyie Akoto

Le candidat élu maire de Grand-Bassam appelle les populations locales au calme


  23 Octobre      52        Politique (18569),

   

Abidjan, 23 oct (AIP)- Le candidat élu aux élections municipales du 13 octobre à Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot, appelle les populations locales au calme, après les manifestations violentes qui ont cité balnéaire la semaine dernière après la proclamation des résultats de ce scrutin.

« Je rencontrerais les autorités traditionnelles, religieuses, les cadres et les forces vives de notre ville afin que le dialogue soit privilégié. Dans ce laps de temps, je vous invite au calme, à la raison afin de préserver ce que nous avons en commun Grand-Bassam », lance M. Moulot à l’endroit des Bassamois, dans une déclaration dont copie a été transmise mardi à l’AIP.

Candidat à ces élections sous la bannière du Rassemblement des houpouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), il est crédité de 48.58% des voix selon les résultats publiés par la Commission électorale indépendantes, contre 45.45% pour le maire sortant Georges Philippe Ezaley, son principal adversaire et candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA).

« Mon choix de me présenter à la candidature de Grand Bassam a été nourri par ma volonté de m’engager à un niveau plus important dans cette ville chère à nos cœurs, chère à notre pays. (…) Je comprends la déception d’avoir vu perdre son candidat au regard de tout l’espoir que suscite sa candidature, mais je ne conçois pas que ce refus s’exprime à travers des actes d’humiliation, d’intimidation, de violence et même de dénigrement personnel », ajoute Jean-Louis Moulot.

De son côté, son adversaire Georges Philippe Ezaley avait appelé, samedi, ses partisans au calme, annonçant l’introduction d’un recours auprès de la Cour suprême.

Un arrêté préfectoral a été pris pour interdire toutes manifestations publiques dans les lieux publics à Grand Bassam, après des manifestations violentes qui avaient suivi la proclamation des résultats des municipales dans cette commune, signale-t-on.

Dans la même catégorie