AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global ANG Saúde Pública/”As doações de sangue não satisfazem as necessidades da Guiné-Bissau”, diz Bacar Mané ANP Hadj 2024 : Plus de 3300 invités du Roi dont un journaliste de l’ANP AIP La Journée africaine des frontières, facteur de cohésion sociale (ONG Coginta) AIP Signature d’une convention pour le financement des PME et start-ups APS SENEGAL-ETATSUNIS-POLITIQUE / Uzra Zeya : “La démocratie est le socle de la stabilité du Sénégal”

Le CDLMI exhorte à empêcher l’entrée du COVID19 à Dimbokro


  7 Avril      33        Santé (15493),

 

Dimbokro, 07 avril (AIP) – Le président du comité départemental de lutte contre les maladies infectieuses (CDLMI), Bamba Souleymane, le préfet de région, a exhorté les animateurs de cette structure en charge de la gestion du coronavirus (COVID19) à faire en sorte que la pandémie n’entre pas dans le département de Dimbokro.

Lors d’une réunion hebdomadaire, lundi, à Dimbokro, Bamba Souleymane, s’est réjoui de l’engagement des différents acteurs notamment le corps préfectoral, les autorités sanitaires, les forces de défense et de sécurité et les chefs traditionnels. Il a appelé à la vigilance pour que le CDLMI puisse atteindre l’objectif fixé.

« Je voudrais compter sur vous. Il faudrait que nous restons solidaires », a-t-il invité, se félicitant du respect du couvre-feu et des mesures sanitaires par les populations. Il a encouragé à continuer la sensibilisation dans les villages et hameaux, relevant que la proactivité et l’anticipation sont importantes dans cette lutte.

Le directeur départemental de la Santé a rassuré sur la mise en place d’un dispositif pour faire face à d’éventuel cas. Il a souligné l’aménagement d’une salle d’isolement, de la possibilité de faire des tests en cas de suspicion et de l’acquisition de matériels de protection pour le personnel de la santé. « L’équipe est prête et chaque maillon sait ce qu’il doit faire pour la prise en charge si un cas est détecté », a-t-il assuré.

Dans la même catégorie