ACI Handball: Younès Tatby confirmé comme sélectionneur des Diables rouges séniors dames jusqu’en 2024 MAP Le Complexe Mohammed VI, « un joyau sportif » et « une infrastructure unique en Afrique » (Journal malien) MAP Bulletin d’informations économiques africaines 1/3 AIP Première journée portes ouvertes au lycée Thanry: Des résultats « non reluisants » (Proviseur) AIP 250 kits scolaires remis pour la réinsertion scolaire d’enfants à Aboisso ANG Governação/José Medina Lobato é o novo Presidente da CMB MAP Sommet sur les infrastructures en Afrique: appel aux investisseurs et partenaires à soutenir les États membres de l’UA dans la collecte des ressources nécessaires (Déclaration de Dakar) MAP Sénégal: le deuxième Sommet sur le financement des infrastructures en Afrique sanctionné par la « Déclaration de Dakar » MAP Maroc-Mauritanie : signature à Agadir d’un protocole spécifique relatif aux actions de coopération en matière de recherche halieutique MAP Marrakech : Des artisanes et entrepreneures issues du Niger et du Mali visitent le Centre d’éducation et de formation de la femme

Le film marocain « Annatto » doublement primé au Festival « Bangui fait son cinéma »


  27 Novembre      15        Arts & Cultures (2435), Cinéma (303),

   

Bangui, 27/11/2022 (MAP) – Le film marocain « Annatto » de Fatima Boubakdy a remporté deux Prix en Centrafrique dans le cadre du Festival « Bangui fait son cinéma ».

« Annatto » s’est, ainsi, adjugé le Grand Prix « Président de la République » et le Prix spécial du jury, lors de cette manifestation culturelle, tenue du 19 au 26 novembre et visant à accompagner les jeunes artistes dans le Contient.

Dans une déclaration à la MAP, Cherqui Ameur, directeur artistique du film, s’est dit, au nom de toute l’équipe technique et artistique, fier d’avoir décroché ces deux Prix, expliquant que le film incarne la réalité africaine, la coexistence dans le Contient et « l’amour du Maroc pour ses origines africaines ».

Il s’agit là d’une autre consécration (10è et 11è Prix) qui nous vient d’un pays frère, qu’est la Centrafrique, s’est-il félicité, mettant en avant que le cinéma et l’art, en général, possèdent cette capacité et ce privilège de véhiculer les valeurs humaines nobles, largement traitées dans ce film.

Une trentaine de films de quatre catégories ont été projetés dans le cadre de ce Festival.

« Annatto » met en lumière la richesse, la synergie et l’identité multiple que représentent les mélanges ethniques dans le continent africain.

En levant le voile sur l’intolérance et le racisme, le film défend également les valeurs humaines.

A l’heure où la République Centrafricaine se reconstruit et réconcilie ses fils et filles, « Bangui fait son cinéma » tombe à point nommé, en cette période de fin d’année, pour permettre au pays de redorer son blason.

L’objectif premier de ce festival est de mettre en lumière les films réalisés par ou pour les africains et les afro-descendants dans le monde afin de donner une image positive de l’Afrique mais aussi faire rêver la jeune génération.

« Bangui fait son cinéma » est une chaîne de solidarité entre praticiens du cinéma ayant la fibre africaine en partage ou sympathisants de la cause du continent.

Le festival vise, également, à promouvoir le professionnalisme dans le métier du cinéma parmi les Africains et Afro-descendants, mais aussi encourager la mise en réseau des professionnels africains et afro-descendants dans tous les domaines ayant un lien avec la profession de cinéaste.

Dans la même catégorie