MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Le FMI approuve 385 millions de dollars pour la Zambie


  1 Juillet      16        Economie (21743),

 

Lusaka, 01/07/2024 –(MAP)- Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, le week-end, une augmentation des droits de tirage spéciaux (DTS) d’environ 385,7 millions de dollars pour la Zambie, a annoncé la directrice générale adjointe de l’institution, Antoinette Sayeh.

L’annonce a été faite à la suite de l’achèvement de la troisième revue de l’accord de facilité élargie de crédit (FEC) de 38 mois de la Zambie. L’achèvement de la revue a permis un décaissement immédiat d’environ 569,6 millions de dollars, portant le décaissement total de la Zambie jusqu’à présent dans le cadre du programme soutenu par la FEC à environ 1,1 milliard de dollars.

Mme Sayeh a noté que l’accord ECF de la Zambie, initialement approuvé le 31 août 2022, pour 1,3 milliard de dollars, a désormais augmenté l’accès à environ 1,7 milliard de dollars.

La Zambie avait conclu avec le Fonds monétaire international la deuxième mission d’évaluation dans le cadre du programme de facilité élargie de crédit. Les deux parties sont parvenues à un accord sur les politiques économiques et financières qui guideront la mise en œuvre du programme pour les 12 prochains mois.

«La conclusion de cet accord reflète l’engagement de la Zambie à restaurer la viabilité macroéconomique et de la dette et à poursuivre ses efforts pour la restructuration de la dette», a déclaré le ministère des Finances et de la Planification nationale, Situmbeko Musokotwane.

L’engagement de la Zambie en faveur de réformes structurelles ambitieuses a notamment amélioré les recettes intérieures, renforcé la gestion des finances publiques et de la dette et amélioré la transparence, précise-t-on.

Le programme du FMI constitue un soutien essentiel aux objectifs du gouvernement zambien, en se concentrant sur la viabilité budgétaire et de la dette, la réduction de la pauvreté et l’établissement d’une base solide pour une croissance inclusive et durable.

Le programme comprend des examens réguliers programmés pour évaluer les performances dans des domaines tels que le rétablissement de la viabilité budgétaire, l’amélioration de la gestion et de la transparence de la dette, le renforcement de la gouvernance et de la stabilité financière et la réduction des vulnérabilités à la corruption.

Dans la même catégorie