AIP Une délégation congolaise en mission pour s’inspirer de la diversification économique ivoirienne AIP Economie numérique : la 2e édition du forum veut lutter contre l’exploitation illégale des données à caractère personnel pour garantir les libertés AIP Le ministère de la santé entend garantir l’accès aux médicaments de qualité par la sécurisation des produits de santé reproductive AIP Changements climatiques : Le PNUD et la Côte d’Ivoire œuvrent pour la mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national AIP La 1e édition du Festival itinérant de la musique ivoirienne prévue en août à Yamoussoukro (Organisateur) ANG Luta de Praia/Guiné-Bissau participa com cinco atletas no Campeonato Africano de Dacar APS SENEGAL-SOCIETE-REACTION / Madina Gounass : le gouvernement réitère son appel au calme et prévient les fauteurs de troubles APS SENEGAL-MONDE-SANTE / L’engagement de Bassirou Diomaye Faye en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale MAP Bénin : Le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile en nette augmentation (ministre) MAP Burkina: Des décisions importantes seront prises pour la bonne marche de la Nation (présidence)

Le FMI forme des cadres pour la migration des statistiques des finances publiques


  18 Avril      70        Economie (21517),

 

Luanda – Des experts du Fonds monétaire international (FMI) sont en Angola, pour former le personnel du ministère des Finances, de la Banque nationale d’Angola (BNA) et de l’Institut national des statistiques (INE), dans le cadre de la migration de la finance statistiques publiques pour la norme « Governance Finance Statistics Manual GFSM 2014».

La formation sur « les statistiques des finances publiques et les statistiques de la dette publique » a débuté ce lundi et se poursuivra jusqu’au 28 avril, en vue de l’alignement de ses pratiques statistiques sur les normes internationales.

Selon la secrétaire d’État au budget et à l’investissement public, Juciene de Sousa, la mise en œuvre du manuel du FMI « GFSM 2014 » est alliée à la publication de données sur la plate-forme de diffusion de données macroéconomiques, ce qui intensifiera la fourniture d’informations sur la politique macroéconomique des autorités angolaises à des intérêts différents.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture de l’événement, Juciene de Sousa a indiqué que la migration des statistiques des finances publiques vers la norme GFSM2014 ne sera possible que grâce à un système de production statistique robuste, transparent et dynamique, qui permet le traitement et la publication des chiffres.

Avec cette formation, selon Juciene de Sousa, il est prévu d’améliorer la capacité technique en matière de production et de diffusion des statistiques des finances et de la dette publique.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’engagement du ministère des Finances à améliorer la gestion des finances publiques, la qualité des données macroéconomiques et la transparence budgétaire.

Selon la responsable, l’adoption du Manuel des statistiques des finances publiques du FMI (GFSM 2014) est un instrument important pour la prise de décision sur les politiques budgétaires, soulignant des avantages tels que les liens entre les objectifs budgétaires et les indicateurs budgétaires qui facilitent l’évaluation des risques et bénéfices des politiques budgétaires adoptées.

En ce sens, elle a déclaré que le FMI avait accepté la demande de l’Angola qui lui a permis d’effectuer plusieurs missions d’assistance technique, en 2017, 2019 et 2022, au cours desquelles des défis liés au processus de migration vers le GFSM2014 ont été enregistrés.

Dans la même catégorie