AIP Création de plateformes pour fluidifier la commercialisation des produits vivriers à Abengourou AIP Les acteurs de la commercialisation intérieure du café-cacao sensibilisés au respect des prix de la campagne MAP Mali: Le Président de la transition reçoit M. Chakib Benmoussa, porteur d’un message de SM le Roi AIP Les pouvoirs publics exhortés à faire plus pour la culture et les arts africains AIP Le réseau initiative Côte d’Ivoire offre un accompagnement à 0% de taux d’intérêt aux jeunes entrepreneurs AIP Covid-19 : Deux nouveaux cas enregistrés vendredi MAP RDC: L’élection présidentielle le 20 décembre 2023 MAP Bulletin d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique ANP Sommet UA à Niamey : Les premières Dames discutent de l’impact de l’utilisation des TIC par les femmes transformatrices

Le FONSTI en campagne pour l’attrait des jeunes filles pour les sciences


Abidjan, 28 avr 2022 (AIP)- Le Fonds pour la science, la technologie et la science (FONSTI) a lancé, jeudi 27 avril 2022, au lycée classique de Cocody (Abidjan), des activités de promotion des sciences, technologies et innovations (STI) dans les lycées et collèges.

« Cette activité est importante pour nous et pour notre pays qui aspire au développement. Nos jeunes ont besoin de repères. La plus jeune génération ne doit pas seulement faire du zouglou, du coupé-décalé ou jouer au football. Nous devons leur présenter des modèles de réussite et inciter nos jeunes à s’inspirer de leur succès », a affirmé le secrétaire général du FONSTI, Dr Sangaré Yaya.

Il a invité les élèves à être des « ambassadeurs de la science » auprès de leurs camarades.

Les sciences, technologies et mathématiques (STEM) ne sont pas réservées qu’aux hommes, mais les femmes peuvent y exceller et hisser leur pays au sommet à l’instar de la Malaisie et de la Corée du Sud.

Une centaine d’élèves de Seconde C, Première D et Terminale C et D ont été instruits sur le fait que les STEM, « ce n’est pas sorcier » et ce à quoi ils servent dans la société en solution aux problèmes qui surviennent.

Ces séances de sensibilisation vont concerner aussi bien les lycées et collèges d’Abidjan que ceux de l’intérieur du pays.

Dans la même catégorie