MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Le GIEAPAZ solidaire de la lutte conte le trafic des noix de cajou hors des frontières à Bondoukou


  17 Mars      83        Agriculture (4216),

 

Bondoukou, 17 mars 2023 (AIP) – Le président du Groupe d’intérêt économique des acheteurs et producteurs de l’anacarde dans le Zanzan (GIEAPAZ), Ouattara Sotigui se dit solidaire de la lutte contre le trafic de l’anacarde hors des frontières, dans les régions du Gontougo et du Bounkani, au terme du lancement des convois sécurisés de camions de cajou, en direction d’Abidjan, mercredi 15 mars 2023.

Selon le directeur régional du Conseil coton anacarde de l’Indénié-Djuablin et du Gontougo, Koné Atchoumou, pour cette même année, la région de Bondoukou avait déjà produit 8000 tonnes. Un mois après le lancement de la campagne, la région a livré 2000 tonnes.

M. Koné a annoncé avoir procédé à la saisie de 690 sacs, dont 239 sacs à Bondoukou, 35 Koun-Fao et à Transua 318 sacs. Malgré la hausse du trafic M. Ouattara reste déterminé à apporter son soutien contre ce mal.

Les participants à la réunion sur les convois sécurisés dans la filière anacarde

Cette lutte contre la fraude avait permis la saisie de 160 060 kg de noix dans la région par les comités de veille chargé du suivi de la commercialisation de l’anacarde en 2022, pour une production annuelle, dans les régions de l’Indénié-Djuablin et du Gontougo de 68 697 tonnes, au terme de la campagne 2022

Dans cette dynamique, le GIEAPAZ avait offert, vendredi 18 février 2022, à la préfecture de Bondoukou, six engins de mobilité à la gendarmerie de cette localité pour permettre de mener à bien la lutte contre la fuite des noix de cajou vers les pays limitrophes.

Il s’agit d’aider la Côte d’Ivoire à récupérer le volume d’anacarde, « qui est perdu chaque année », avait défendu Ouattara Sotigui, qui a insisté sur l’accompagnement de son association au CCA des régions de l’Indénié-Djuablin et du Gontougo, dans la lutte contre la fuite des produits vers les pays limitrophes.

Dans la même catégorie