AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Le gouvernement appelle au civisme fiscal pour une meilleure mobilisation des ressources internes


  15 Mars      89        Economie (21789),

 

Abidjan, 15 mars 2023 ( AIP)- Le gouvernement appelle les populations au civisme fiscal, afin de mobiliser les fonds nécessaires à la construction et au développement de la Côte d’Ivoire.

Le conseiller technique du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Daouda Kamagaté, a donné des informations sur l’annexe fiscale 2023, mardi 14 mars 2023, lors de la tribune « Tout savoir sur « , initiée par le Centre d’information et de communication gouvernementale ( CICG).

Selon lui, pour mener à bien tous les projets de développement notamment, la réalisation d’infrastructures socio-économiques, éducatives et routières le gouvernement ivoirien ambitionne « d’optimiser ces capacités de  mobilisation », des ressources internes et réduire ainsi la dépendance financière à l’extérieure.

Pour ce faire, les populations doivent s’inscrire dans cette dynamique et avoir la culture fiscale en payant « volontairement » leurs impôts.

« L’annexe fiscale 2023, s’inscrit dans cette droite ligne, et n’augmente pas les impôts, mais rationnalise et aménage le dispositif de sorte à le rendre plus optimal »,  a relevé Daouda Kamagaté.

Il a insisté sur le fait que la politique fiscale poursuivie au titre de l’année 2023, est principalement orientée vers la fiscalisation optimale des secteurs déjà fiscalisés et des opérateurs économiques non immatriculés au fichier des contribuables de l’Administration fiscale, et sur la poursuite de la politique sociale du gouvernement.

L’annexe entrée en vigueur depuis le 9 janvier, a été ainsi élaborée autour de deux axes stratégiques. Il s’agit du soutien à l’économie et le renforcement de la mobilisation des ressources fiscales. En plus de ces aspects, il comporte des mesures techniques et de rationalisation du dispositif constituée de 18 mesures.

Dans la même catégorie