AGP Gabon : Le chef du village Nkarezoghe agressé par un éléphant MAP Le FMI s’attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc GNA President inspects 2,400MT capacity Oil Palm Mill under 1D1F GNA Government must up education on cashless payment systems AGP Guinée/Sport : Joseph Loua, premier athlète guinéen titré dans une compétition internationale plaide pour l’instauration de l’athlétisme dans le parcours scolaire AGP Guinée/média : Hommages à l’ancien DG de l’AGP Ben Daouda Sylla décédé l’an dernier APS PLUS DE 200 ENFANTS PERDUS DE VUE DE LEURS PROCHES RECENSÉS LORS DU GAMOU APS APRÈS AVOIR DIRIGÉ LES LIONNES, FRÉDÉRIC BOUGEANT NOMMÉ ENTRAÎNEUR DES LIONS APS LA MARINE SÉNÉGALAISE INTERCEPTE ‘’UN NAVIRE IMPLIQUÉ DANS UN TRAFIC INTERNATIONAL DE DROGUE’’ AIP Les inondations font des ravages parmi les communautés vulnérables du Soudan du Sud (HCR)

Le gouvernement éthiopien et l’OCP scellent un accord pour l’implémentation d’un projet d’engrais à Dire Dawa


  19 Septembre      26        Economie (13392), Finance (561),

   

Rabat, 19/09/2021 (MAP) – Le gouvernement éthiopien a signé un accord de développement conjoint avec le groupe OCP en vue de l’implémentation d’un projet d’engrais à Dire Dawa en Ethiopie pour un investissement total pouvant atteindre 3,7 milliards de dollars, a annoncé le ministère éthiopien des Finances.

L’accord a été conclu lors d’une visite effectuée par une délégation de haut niveau au Maroc, conduite par M. Ahmed Shide, ministre éthiopien des Finances, accompagné de responsables de l' »Ethiopian Chemical Industry Corporation » (CIC), de l' »Ethiopian Agricultural Businesses Corporation » (EABC) et de l' »Ethiopian Mineral, Petroleum and Biofuel Corporation » (EMPBC), précise le ministère.

En vertu de cet accord, un complexe d’engrais sera mis en place à Dire Dawa, en utilisant les ressources locales (gaz éthiopien et acide phosphorique marocain), souligne le ministère sur son compte twitter.

Le projet nécessitera un investissement initial estimé à près de 2,4 milliards de dollars US au cours de la première phase pour le développement d’une unité de production d’engrais de 2,5 millions de tonnes, combinant les produits Urée et NPK/NPS, et qui pourrait atteindre une capacité de production de 3,8 millions de tonnes par an, pour un investissement total pouvant atteindre 3,7 milliards de dollars US au cours de la deuxième phase.

Selon la même source, ledit projet contribuera de manière significative à satisfaire la demande croissante de l’Ethiopie en engrais, sachant qu’à partir de 2022, les importations d’engrais dans ce pays représenteront un milliard de dollars US et pourraient potentiellement atteindre 2 milliards de dollars US en 2030.

Dans la même catégorie