APS SENEGAL-TOURISME / Saly : la cheffe du service du tourisme s’attend au regain d’activité du secteur APS SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE / L’opposant Ngagne Demba Touré arrêté pour cinq chefs d’accusation MAP Casablanca : présentation de la 9ème édition du rapport « CFC Africa Insights » sur la ZLECAF ANP Présentation à la Direction de la Police de Maradi de plusieurs groupes de malfaiteurs MAP New York: Focus sur le périple “inspirant” de Mustapha Zemmouri, premier explorateur africain de l’Amérique du Nord MAP L’UNESCO salue les objectifs ambitieux de l’Union africaine pour l’éducation ANP Le ministre du Commerce et de l’Industrie préside l’Atelier de validation de la Politique Industrielle Nationale (PIN) MAP Visite au Maroc du Général d’Armée Michael Langley, Commandant du Commandement américain pour l’Afrique « USAFRICOM » AIP Le COSIM appelle les fidèles musulmans à donner du sang pour sauver des vies pendant le mois de Ramadan AIP Un séminaire international sur les revêtements routiers en Afrique s’ouvre lundi à Abidjan

Le groupe parlementaire PDCI-RDA invite le gouvernement à se prononcer sur la cherté de la vie


  1 Juin      30        Politique (24663),

 

Abidjan, 31 mai 2021 (AIP)- Le groupe parlementaire Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, opposition) a transmis lundi 31 mai 2021, une correspondance au ministre du Commerce et de l’Industrie, afin qu’il se soumette à un débat qui permettra de situer les députés « sur les causes profondes des coûts anormalement élevés des produits de consommation courante, ainsi que de certains services de base ».

La vice-présidente du groupe parlementaire du PDCI-RDA chargée de la veille stratégique, porte-parole, Yasmina Ouégnin a estimé lors d‘un point de presse ce lundi au siège du PDCI-RDA à Abidjan, qu’il était essentiel que le gouvernement se prononce sur la question.

« De fait, il est aisé à tous de constater que le panier de la ménagère est de plus en onéreux, tandis que le coût des actes médicaux devient prohibitif pour la très grande majorité de nos concitoyens. Par ailleurs, les charges induites par le recours aux services de transport, pèsent considérablement sur les usagers pour n’évoquer que ces aspects préoccupants du pouvoir d’achat des Ivoiriens, qui s’est considérablement réduit face à l’inflation », a-t-elle exprimé.

Elle a expliqué que cette rencontre d’échanges devrait offrir l’opportunité au ministre du Commerce et de l’Industrie, d’exposer les mesures idoines et actions concrètes qu’il envisage comme réponses aux problèmes liés à la cherté de la vie.

« C’est, toujours soucieux de l’exigence de transparence et de l’impératif de responsabilité que, par le mécanisme de la « Question Orale Avec Débat », les députés membres du Groupe parlementaire PDCI-RDA, sollicitent du Gouvernement, non seulement des explications, elles-mêmes fortement attendues par l’ensemble des consommateurs, mais  également les initiatives qui sauront apaiser durablement nos vaillantes populations, quant au pouvoir d’achat qui fond comme peau de chagrin, à mesure que les coûts de nombreux biens et services ne cessent de grimper », a-t-elle indiqué.

Pour Yasmina Ouégnin, ce point de presse se présente comme le second du genre, trois semaines après celui qui a conduit son groupe parlementaire de tenir le 10 mai 2021, pour informer l’opinion de l’initiative de ce groupe relative à une procédure invitant le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, à bien vouloir se prêter à l’exercice constitutionnel de la Question Orale Avec Débat.

« La session parlementaire étant pour l’heure au ralenti au niveau de l’hémicycle, les députés du PDCI-RDA osent croire que cette 1ère Question Orale sera examinée dès l’adoption du calendrier des travaux parlementaires », a-t-elle indiqué.

Selon la vice-présidente du groupe parlementaire PDCI-RDA, cet engagement, est pris « afin de contribuer, avec l’exécutif, à l’amélioration des conditions socio-économiques des ivoiriennes et ivoiriens ».

Dans la même catégorie