MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

Le lancement de l’opération du recensement des entreprises prévu vendredi à San Pedro


  3 Octobre      109        Economie (21489),

 

Abidjan, 3 oct 2023 (AIP) – Le gouvernement ivoirien à travers le ministère du Plan et du Développement procédera au lancement officiel du Recensement général des entreprises et établissement de Côte d’Ivoire (RGEE-CI), vendredi 06 octobre 2023, à San-Pedro, en présence des ministères techniques, des partenaires au développement, du secteur privé, des collectivités et de la société civile.

Le secteur informel qui constitue une part importante de l’économie ivoirienne reste un maillon faible de l’activité de production statistique.

La Côte d’Ivoire ne dispose malheureusement pas à ce jour, d’une base de données fiables et actualisées sur l’ensemble des unités de production informelles.

Le RGEE-CI permettra ainsi au pays, de disposer d’une banque de données économiques et financières actualisées et exhaustives sur les entreprises et établissements des secteurs formel et informel de Côte d’Ivoire, avec la mise en place d’un système d’information géographique (SIG) et d’offrir des opportunités d’inclusion financière pour les opérateurs du secteur informel.

Adopté en Conseil des ministres, en juillet 2022, ce recensement cible l’ensemble des établissements, définis comme unité économique géographiquement distincte dans laquelle s’exercent des activités de production, de vente ou de prestations de services, installés sur le territoire national. Il s’agit notamment des usines, magasins, bureaux, carrières, ateliers, entrepôts.

Les écoles publiques, les centres de santé publics, les ministères et leurs directions, les collectivités locales, les autres services publics et, les acteurs du secteur agricole ne sont pas pris en compte. Toutefois, les unités agricoles des entreprises faisant partie du champ de l’étude seront couvertes.

A terme, les résultats de cette opération permettront à la Côte d’Ivoire d’évaluer à partir des données beaucoup plus exhaustives, le poids du secteur informel dans l’économie nationale, de cibler les actions étatiques, d’accompagner les entrepreneurs individuels de ce secteur en vue de la modernisation et du développement de leurs activités économiques.

Par ailleurs, le RGEE-CI aidera, à déterminer les caractéristiques sociodémographiques des chefs d’entreprises et évaluer le niveau d’entrepreneuriat féminin. Enfin, les résultats du RGEE-CI favoriseront, la planification des investissements au niveau des différents secteurs d’activités et des zones géographiques, ainsi que l’orientation de la construction d’infrastructures économiques (route, pont, électricité, eau, zones industrielles etc.) pour accroître les activités économiques au niveau local.

En prélude au démarrage des travaux et des opérations de collecte à l’échelle nationale, la cérémonie de lancement officiel des activités du RGEE-CI et de l’enrôlement des acteurs informel prévue à San-Pedro, est une phase importante qui précède les différentes étapes et le déroulement de l’opération. Elle participera, à la présentation du projet de recensement des unités économiques de Côte d’Ivoire et à informer les différentes autorités administratives, les opérateurs du secteur privé, les organisations professionnelles, les groupements d’entreprises, les acteurs du secteur informel et la presse sur les différentes phases de sa mise en œuvre en vue de mobiliser la participation et l’adhésion de tous les acteurs nationaux.

Le RGEE-CI est financé par l’État de Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale, à travers le Projet pour l’Harmonisation et l’amélioration des statistiques (PHAS), est prévu sur la période 2022-2024 et sa mise en œuvre est confiée à l’Institut national de la statistique de Côte d’Ivoire (INS-CI).

Dans la même catégorie