GNA Rev. Ntim Forjour donates to schools in his constituency GNA GES and GhLA hold maiden Akim Oda Reading Festival GNA Two West Mamprusi communities attain ODF Sanitised status GNA Assin North residents call for free, fair, transparent by-election GNA Massive participation at the Reverential night to usher in Emancipation Day GNA Peace Council unhappy about chieftaincy institution’s declining dignity and integrity AIB Burkina : Lancement de la formation de 60 femmes et jeunes filles vulnérables au métier de tissage AIB L’ASECNA encourage le bachelier Adama Komi, passionné d’aéronautique AIB Marche du mouvement « U Gulmu fi » : La foule n’a pas été reçue par le gouverneur, celui-ci s’explique AIB Burkina/Diapaga : Des manifestants exigent la sécurité et la prise en charge des déplacés internes

LE M2D ORGANISE UNE JOURNÉE DE DEUIL NATIONAL, VENDREDI


  10 Mars      22        Société (34571),

   

Dakar, 9 mars (APS)- Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) mis sur pied après l’arrestation de Ousmane Sonko, compte organiser, vendredi, une journée de deuil national à la mémoire des victimes des récentes manifestations, a appris l’APS.

Les responsables du mouvement en ont fait l’annonce ce mardi au cours d’une conférence de presse organisée après l’annonce dans la matinée de la suspension des manifestations qu’ils avaient prévues, mardi et mercredi.

Outre la journée de deuil, le M2D a prévu, samedi, des rassemblements pacifiques à Dakar, à l’intérieur du pays et dans la diaspora et l’organisation d’un téléthon en soutien aux blessés et aux familles des victimes.

Le Mouvement exige aussi ’’’la libération immédiate de tous les détenus politiques ».

Le M2D regroupe des partis d’opposition, dont le Pastef d’Ousmane Sonko, ainsi que des mouvements comme Y’en a Marre.

Au moins, 11 personnes, selon un décompte des médias, ont été tuées dans les violences nées de l’arrestation de l’opposant, Ousmane Sonko, inculpé et placé sous contrôle judiciaire, lundi, dans le cadre d’une affaire de ‘’viols’’ et de ‘’menaces de mort’’.

Le leader politique est accusé par une jeune femme travaillant dans un salon de beauté et massage.

La mise en liberté de M. Sonko après quatre jours de garde à vue pour troubles à l’ordre public et participation à une manifestation non-autorisée a été précédée de scènes d’émeutes et de pillages à Dakar et dans d’autres localités du Sénégal.

Dans la même catégorie