GNA STAR Ghana Foundation to develop roadmap to address northern floods ABP Institutions / Le médiateur Pascal Essou au cabinet du président du Conseil économique et social ABP Environnement / Lancement officiel du projet Benkadi-Bénin GNA Taxi drivers urged to be security conscious GNA Come and let’s build Ghana-Ofori Atta GNA Stakeholders discuss ways to boost support for Micro, small and medium enterprises GNA KGL Group sponsors maiden edition of diasporan investment summit APS AMY MBACKÉ THIAM AUX JEUNES ATHLÈTES : « CROYEZ-EN VOUS-MÊMES ET NE VOUS FIXEZ AUCUNE LIMITE » APS COUPE ARABE U20 : LES LIONCEAUX DOMINENT LES COMORES ABP Coopération / Le MCA-Bénin II fête l’an 4 de son 2ème Compact

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure


  21 Novembre      21        Société (33461),

   

Aboisso, 21 nov 2020 (AIP)-Le manager du site du village SOS d’Aboisso, Kouamé Nafiassou, a plaidé, samedi 21 novembre 2020, pour plus d’engagement envers le village SOS, vu la noblesse de la tâche qu’elle accomplie, à l’occasion de la célébration locale de la 31éme édition de la journée internationale des droits des enfants à Adaou.

M. Kouamé a demandé aux bonnes volontés de s’engager à soutenir le village SOS car une synergie d’actions s’impose pour la protection des enfants.

Il a expliqué que la tâche du village SOS consiste à éduquer et à favoriser le développement communautaire des enfants, indiquant que la vision est que chaque enfant grandisse dans un climat d’affection, de respect et de sécurité. Il a fait savoir qu’un enfant qui se sent aimé peut aimer en retour.

Le villages SOS ont pour mission de favoriser un environnement familial, soit dans un village SOS, soit en renforçant la cellule familiale, a-t- il relevé.

Il a révélé toutes les actions menées par les villages SOS pour le bien-être des enfants et fait savoir que ces actions ne sont possibles que grâce à des parrains, amis, donateurs et partenaires.

Le directeur régional du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant du Sud-Comoé, Dako Dano, a traduit sa volonté et la disponibilité à soutenir toutes les actions allant dans le sens du droit des enfants.

Ouvert en 1983, le village d’enfants SOS d’Aboisso compte une centaine d’enfants regroupés dans une dizaine de familles. Il prend également en compte près de 150 enfants dans la sous-préfecture d’Adaou dans un programme de programme de renforcement familial (PRF), a-t-on appris.

Dans la même catégorie