GNA COVID-19: GHS to source more vaccines GNA NYA develops programme framework to encourage youth volunteerism GNA Diasporan Africans in Canada donate to Street Academy APS CORONAVIRUS : 712 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 05 DÉCÈS ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Plus de 300.000 doses de vaccin Johnson-Johnson offertes à la RCA ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga

Le Maroc a reçu l’invitation de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU pour une table-ronde sur la question du Sahara marocain et décidé d’y répondre favorablement


  4 Octobre      58        Photos (4356), Politique (17866),

   

Rabat, 04/10/2018 (MAP) – Le Maroc a reçu l’invitation de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Horst Kohler, pour participer à une table-ronde sur la question du Sahara marocain et décidé d’y répondre favorablement, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Le Maroc a accepté l’invitation de l’envoyé personnel du SG de l’ONU eu égard au fait que l’Algérie et la Mauritanie ont également été invitées à cette table-ronde, a précisé M. El Khalfi, lors du point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, réuni sous la présidence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

Le ministre délégué a mis l’accent à cette occasion sur « les acquis positifs » accumulés par le Maroc au profit de la question nationale sur le plan international, citant notamment dans ce cadre la position enregistrée au sein u Congrès américain et la dernière position de la République du Soudan du Sud, dont le ministre des AE avait déclaré que son pays « ne reconnait pas l’existence de la RASD » et que le président Salva Kiir Mayardit avait adressé, à ce sujet, une lettre à SM le Roi Mohammed VI.

Dans une première au Congrès US, un projet de loi bipartisan a été introduit par des congressmen fustigeant la collusion Hezbollah-Polisario et réitérant le soutien au plan d’autonomie au Sahara, qualifié de « sérieux, crédible et réaliste » et de « pas vers l’avant en vue de satisfaire les aspirations des populations du Sahara à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité”, rappelle-t-on.

Ces multiples positions confirment la conviction croissante concernant la justesse et le bien-fondé de la position nationale, qui ne prévoit aucune solution au conflit artificiel autour du Sahara en dehors de l’initiative d’autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine, a tenu à souligner M. El Khalfi.

Il a noté, dans ce cadre, que « les déclarations négatives à l’encontre du Royaume émanant de certains politiciens sont totalement inacceptables et ne peuvent pas affecter le processus croissant en cours sur le plan international et qui recueille chaque jour davantage d’adhésion à la position de notre pays en ce qui concerne notre cause nationale ». (MAP).

TRA.

Dans la même catégorie