AIP L’inventaire forestier et faunique national présente ses résultats le 29 juin AIP Anne Ouloto engage les DRH à œuvrer pour une bonne gestion des ressources humaines AIP Modernisation de la riziculture pour un objectif d’un million de tonnes de paddy par an dans le Denguélé AIP Le ministre gouverneur Gaoussou Touré heureux de sa nouvelle mission d’agent de développement local APS LOMPOUL : DES PÊCHEURS VICTIMES DE BATEAUX DE PÊCHE ILLICITE DÉDOMMAGÉS DES DÉGÂTS SUBIS APS COUPE ARABE : « LES LIONCEAUX ONT MONTRÉ DE GRANDES QUALITÉS » (MALICK DAFF) AIP Une opération d’enrôlement à la CMU lancée à Korhogo ANP Atelier de capitalisation des acquis des institutions de recherche partenaires du PASEC AIP Les DRH déplorent l’inadéquation formation-emploi dans l’administration publique AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/06/2021

Le Maroc occupe une place « distinguée » dans le continent africain (Fonds +Afrique 50+)


Rabat, 14/09/2018 (MAP) – Alain Ebobissé, directeur général du Fonds « Afrique 50 », a salué, vendredi à Rabat, la place distinguée qu’occupe le Maroc en Afrique et son rôle dans « la stabilité politique, économique et sociale » du continent.

Lors d’un entretien avec le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, M. Ebobissé a exprimé la gratitude de l’institution envers Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Maroc pour leur soutien perpétuel aux initiatives de ce Fonds et la contribution efficiente du Royaume à son capital, souligne un communiqué du département du Chef du gouvernement.

Le Directeur général de « Afrique 50 » a, à cette occasion, passé en revue les divers domaines d’intervention du Fonds et les méthodes innovantes auxquelles il a recours pour encourager, mener à bout et financer les projets réalisés dans les pays participants par le secteur privé ou dans le cadre de partenariats, ajoute la même source, précisant que M. Ebobissé a exprimé la disposition du Fonds à mettre son expertise et ses services au profit des projets proposés par le Maroc.

De son côté, M. El Othmani a réitéré le soutien du Maroc au Fonds et son espoir de voir s’élargir et se renforcer le partenariat avec ce mécanisme novateur, et ce partant de l’attachement du Royaume, sous la sage conduite de SM le Roi, à offrir des conditions favorables au développement socio-économique au sein du continent africain, et à la participation des établissements publics et du secteur privé national dans de nombreux programmes et projets de développement dans les pays africains amis.

Le Chef du gouvernement a également rappelé les efforts actuels visant à faciliter les procédures et à améliorer le climat des affaires au Maroc. Il a, à cet égard, mis l’accent sur un ensemble de secteurs et de chantiers prioritaires qui offrent des opportunités de coopération entre le Royaume et le Fonds « Afrique 50 », notamment en matière d’infrastructures routière et ferroviaire et de mise en place de stations de dessalement de l’eau de mer.

Dans la même catégorie