MAP SM le Roi félicite l’équipe nationale de futsal sacrée championne de la CAN 2024 MAP CAN de futsal (Finale) : Le Maroc bat l’Angola 5-1, décroche son 3e titre d’affilée MAP CAN de futsal (Match de classement) : La Libye bat l’Egypte aux tirs au but (3-1), se qualifie pour le Mondial MAP Centrafrique : le bilan du naufrage d’une baleinière à Bangui grimpe à 62 morts MAP Marathon de Londres: victoire des Kényans Alexander Mutiso (hommes) et Peres Jepchirchir (dames) AIP Près de 600 contrats signés au cours du MASA 2024, selon la ministre Françoise Remark AIP MASA 2024: Un accord de partenariat signé pour le financement des ICC AIP MASA 2024: Le premier » Prix féminin Henriette Dagri Diabaté » décerné à l’artiste Lérie Sankofa AIP L’artiste Lafalaise Dion plaide pour le financement de l’industrie artistique AIB Le Burkina offre un Etalon de Yennega au peuple «frère» du Niger

Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024


  28 Février      21        Economie (20962),

 

Abidjan, 28 fév 2024 (AIP)- Le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur a organisé mercredi 28 février 2024 à Abidjan, une session de rentrée budgétaire 2024 destinée aux gestionnaires de crédits du ministère, dans le but d’améliorer l’exécution du budget-programmes.

La session vise à fournir aux gestionnaires les outils nécessaires pour une meilleure utilisation des crédits, en conformité avec les procédures de dépenses publiques, a indiqué le directeur des Affaires financières, N’guessan Kouakou Hyppolite.

Au cours de la rencontre, plusieurs thèmes ont été discutés, notamment le contrôle préalable des opérations budgétaires, les mesures d’encadrement de la gestion budgétaire et les procédures de passation des marchés publics, animés par des experts en finance.

Cette initiative fait suite à la récente rentrée budgétaire organisée par la direction générale du Budget et des Finances, qui a présenté les innovations introduites par l’arrêté n°0116/MFB du 31 janvier 2024.

L’arrêté porte sur la réforme des procédures et circuits d’exécution des recettes et des dépenses du budget de l’Etat et mise en œuvre du Système intégré de gestion des opérations budgétaires de l’Etat (SIGOBE), les mesures d’encadrement de l’exécution budgétaire 2024 et les difficultés rencontrées dans l’élaboration des rapports de performance, a souligné M. N’guessan.

Il a salué les gestionnaires pour la bonne exécution du budget 2023. Toutefois, quelques erreurs imputables aux gestionnaires et fournisseurs, ainsi que des retards dans l’exécution ont été relevés lors des échanges.

Cette rencontre a permis de répondre à un besoin réel d’information des acteurs budgétaires du ministère, comme l’a souligné l’ambassadeur Koué Bi Gangoné Alphonse, représentant le ministre des Affaires étrangères.

De manière plus concrète, cette rencontre visait à « recueillir les attentes, les préoccupations et propositions des responsables d’unités opérationnelles afin de s’accorder sur la nécessité d’une bonne gestion financière, conformément aux dispositifs de mise en œuvre du budget programmes », a-t-il affirmé.

Dans la même catégorie