MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Le ministre des Finances et du Budget rassure le Sénat sur les perspectives économiques de la Côte d’Ivoire à Yamoussoukro


  28 Juin      6        Economie et Finance (912),

 

Yamoussoukro, 28 juin 2024 (AIP) – Le ministre des Finances et du Budget, Adama Coulibaly, a présenté aux sénateurs, jeudi 27 juin 2024 à Yamoussoukro, les grandes orientations du budget de l’État pour les trois prochaines années, en assurant ses hôtes des bonnes perspectives pour le pays.

Selon Adama Coulibaly, le taux de croissance devrait atteindre 7,4 % en raison d’une économie qui demeure dynamique, avec tous les secteurs en bonne situation.

« Nous sommes confiants que le budget sera aligné avec le niveau d’activité économique », a affirmé M. Coulibaly.

Il a précisé que le gouvernement continuera de mettre en œuvre ses stratégies au cours des prochaines années, notamment par le renforcement des institutions, la promotion de la bonne gouvernance, la consolidation du cadre macroéconomique, ainsi que par l’amélioration de la gestion des finances publiques, notamment la maîtrise de l’inflation et le contrôle de l’endettement, « afin de dégager des marges de manœuvre budgétaires pour financer les investissements et soutenir les activités bénéfiques pour les populations les plus vulnérables ».

Selon les orientations budgétaires, la Côte d’Ivoire prévoit un budget passant de 13 720 milliards de FCFA en 2024 à 15 301 milliards de FCFA en 2025, avec une perspective d’atteindre 17 070 milliards de FCFA en 2026 et 17 480 milliards de FCFA en 2027.

Dans la même catégorie