MAP Le Rwanda adopte des mesures strictes pour contrer une troisième vague de Covid-19 MAP Le Niger et le Nigeria confrontés à une « crise nutritionnelle majeure » chez les enfants (MSF) MAP Elections en Ethiopie : fermeture des bureaux de vote (Conseil national électoral) MAP Rabat abrite l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », une première en Afrique et dans le monde arabe MAP La CAF veut rendre le football africain plus compétitif (Président) APS SÉNOBA : LES POPULATIONS DÉPLORENT LE MANQUE D’EAU ET D’ÉLECTRICITÉ GNA Infant jaundice: what public needs to know and do? GNA Kenyan MP commends Ghana’s COVID testing speed GNA World Refugee Day: Ghana’s refugee population stands at 14,000 GNA 94 per cent of children fear unemployment in future

LE MINISTRE KOUTERA BATAKA A LANCE UN SEMINAIRE DE FORMATION A LEUR INTENTION


  31 Janvier      46        Agriculture (2162),

   

Dapaong, 31 jan. (ATOP) – Le ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique, Koutéra Bataka a lancé un séminaire de formation des producteurs agricoles de Tône, le lundi 27 janvier à Dapaong, dans le cadre de l’initiative présidentielle dénommée ‘’Camp du futur’’ visant à générer au moins 1000 entreprises d’ici 2021.

Cette formation à l’actif du ministère en charge de l’Agriculture vise à amener les participants à s’investir dans l’entrepreneuriat et à bénéficier des instruments mis en place par le gouvernement pour leur permettre d’améliorer leurs chiffres d’affaires. Il s’agit d’accompagner ces producteurs à mieux orienter leurs activités pour devenir de véritables opérateurs économiques en réalisant des chiffres d’affaires d’au moins un million de francs d’ici 2021.

Durant dix jours, ils seront édifiés sur l’organisation et fonctionnement, l’introduction à l’entrepreneuriat, le business en termes d’études du marché, technique et financière. Ils vont également prendre connaissance de la gestion d’une entreprise à caractère coopératif à travers la présentation et la soutenance des projets. Ces producteurs vont aussi au cours des travaux, découvrir des opportunités d’affaires, et évaluer les potentialités dont ils disposent pour générer des affaires avec des revenus conséquents.

Dans son adresse, le ministre Bataka a demandé aux producteurs d’être convaincus qu’ils ont des talents à développer pour être véritablement autonomes. Sur ce, il les a exhortés à cultiver et sauvegarder la paix seul gage pour tous les citoyens de combattre la pauvreté dans notre pays. Le ministre dit espérer  qu’en 2021 au moins 1000 entreprises émergent dans ces localités. Il a saisi l’occasion pour témoigner sa gratitude au chef de l’Etat pour sa prévoyance au plan sécuritaire et sa vision de développement du Togo.

Dans la même catégorie