GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

Le Mozambique en quête d’une expérience angolaise dans la lutte contre l’immigration clandestine


  28 Février      26        Coopération (1259),

   

Soyo, 28 fév. (ANGOP) – Le commandant général de la Police de la République du Mozambique, l’inspecteur général Bernardino Rafael, a déclaré mercredi dans la municipalité de Soyo, province de Zaíre, que son pays s’appuierait sur l’expérience de l’Angola en matière de protection des frontières, en vue de lutter contre l’immigration clandestine.

Se confiant à l’ANGOP, en marge de la visite de quelques heures à Soyo, Bernardino Rafael a dit que, comme l’Angola, son pays se confrontait également au phénomène d’immigration clandestine, compte tenu de sa vaste et complexe frontière.

Il a affirmé qu’actuellement, la police angolaise détenait une vaste expérience dans les domaines de la sécurité, de l’ordre public et de la protection des frontières, d’où l’intérêt de son pays de coopérer avec les autorités locales.

Le Mozambique, a-t-il poursuivi, compte 4.212 kilomètres de frontière terrestre, 2.750 de la frontière maritime (océan Indien) et une vaste frontière fluviale à travers le fleuve Ruvuamua, qui délimite ce pays avec la République de la Tanzanie, dont l’immigration est une constante.

Au cours du séjour à Soyo, en compagnie de son homologue angolais, le commissaire général Paulo de Almeida, le commandant général de la Police du Mozambique, l’inspecteur Bernardino Rafael, a constaté entre autres équipements, des moyens aériens sans pilote capables de voler environ cinq heures et des radios s de communications.

Dans la même catégorie