MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Le Niger compte investir plus de 58 milliards de fcfa pour connecter 2.111 villages ruraux à l’internet


  4 Décembre      23        Développement durable (357), Technologie (455),

   

Niamey, 4 Déc. (ANP)- Le Gouvernement nigérien veut investir 58 milliards de fcfa, soit environ 100 millions de dollars, pour connecter 2.111 villages ruraux aux services de la téléphonie mobile et de l’internet haut débit, à travers le ‘’projet villages intelligents pour la croissance rurale et l’inclusion numérique (PVI)’’.

C’est le directeur général de l’agence nationale pour la société de l’information (ANSI, institution gouvernementale) qui a avancé ces chiffres en procédant au lancement dudit projet, ce jeudi 3 Décembre à Niamey.

Selon M. Ibrahim Guimba Saidou, ce projet qui sera exécuté sur une période de six (6) ans, servira au financement des infrastructures numériques, l’organisation de campagnes d’éducation numérique et financière, la modernisation des moyens de paiement des coopératives d’agriculteurs et d’éleveurs pour développer les transactions dématérialisées et la création de plateformes de données pour les agriculteurs et les éleveurs.

Le projet devait également faciliter l’installation des services de transactions financières numériques dans les zones rurales les plus desservies, a expliqué Monsieur Ibrahim Guimba Saidou.

Environ 1.400.000 personnes issues des villages sélectionnés vivant essentiellement de l’agriculture et de l’élevage bénéficieront de cette offre du gouvernement, a précisé le responsable gouvernemental.

Selon cet officiel nigérien, ce projet contribuera également à la limitation de la propagation de la covid-19, en ce sens qu’il accéléra l’adoption des paiements mobiles pour réduire les transactions en liquide ‘’moins sûres et susceptibles de contribuer à la propagation du virus à travers les rapprochements sociaux.

Dans la même catégorie