ANP L’UNA et Sputnik organisent une formation sur l’intelligence artificielle et la production vidéo ANP N’gourti : deux citoyens contribuent au FSSP à hauteur de 200.000 FCFA MAP Tanzanie: de fortes pluies ont fait 58 morts depuis début avril AIP La ministre Françoise Remarck encourage les acteurs culturels à saisir les opportunités du MASA AIP MASA 2024: la secrétaire d’Etat rwandaise appelle à l’unité culturelle pour l’avenir des générations africaines AIB Le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo annonce du «beau spectacle», dans quelques jours, à l’ouverture de la 21e SNC AIB La commune de Kantchari ravitaillée doublement MAP Conflit au Soudan: L’ONU renouvelle son appel à un cessez-le-feu immédiat MAP Tarfaya: La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière MAP Le parti MK de Zuma appelle à la démission de la présidente de la Commission électorale

Le Niger et la France s’accordent sur un projet d’appui à la protection civile nigérienne dénommé « Kariya » d’un montant d’environ 9,85 milliards de FCFA


  22 Mars      58        Coopération (2227),

 

Niamey, 22 Mars (ANP)-Le gouvernement du Niger et la France ont signé, mardi 21 mars 2023 à Niamey, un protocole d’accord portant sur la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Protection Civile nigérienne dénommé « Kariya » pour un montant de 15 millions d’euros, soit environ 9,85 milliards, annonce un communiqué de presse conjoint du gouvernement du Niger et de l’ambassade de France au Niger.

La Cérémonie de signature de ce protocole d’accord s’est déroulée en présence du Ministre nigérien en charge de l’Intérieur, M. Hamadou Adamou Souley, de celui des Finances, M. Ahmat jidoud, de l’Ambassadeur de France au Niger, M. Sylvain itté, de la directrice de l’Agence AFD de Niamey Mme. Cynthia Mela et de M. Jérémie PELLET, Directeur Général d’Expertise France.

Le montant du projet s’élève à 15 millions d’euros, soit environ 9,85 milliards de francs CFA
sur une durée de 49 mois, financé par l’Agence Française de Développement au travers d’une
subvention à la République du Niger dans le cadre de l’Initiative MINKA Sahel, indique  la même  source qui ajoute que « ce projet bénéficie également d’une expertise technique financée par la Direction de Coopération de Sécurité et de Défense (DCSD) du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères français (MEAE) ».

Selon ce communiqué le projet Kariya va permettre la construction de 11 centres de secours dans les régions de Maradi, Zinder et Niamey, l’acquisition de 70 matériels roulants pour le fonctionnement de ces centres (ambulances, véhicules de liaison, véhicules incendie, etc.).

« Le projet a également pour objectif une meilleure accessibilité des numéros d’urgence, une réduction des temps d’intervention des services d’incendie et de secours, une couverture opérationnelle améliorée dans les différentes régions d’intervention, une accélération de la féminisation des services de la Protection Civile, et un renforcement de la résilience des populations, sensibilisées aux risques (y compris climatiques) et formées aux gestes qui sauvent », note-t-on.

Les deux signataires de ce protocole ont par ailleurs relevé que la Protection Civile (PC) constitue un levier particulièrement pertinent pour répondre aux enjeux liés au renforcement de la résilience des populations face à des risques de plus en plus nombreux et diversifiés. En tant que principal pilier de la réponse aux catastrophes et aux aléas du quotidien, la Protection Civile nigérienne incarne un Etat « protecteur » qui remplit une mission de services publics au seul bénéfice des populations, indépendamment de leur statut (populations hôtes, déplacées, ou réfugiées).

Dans la même catégorie