MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Le Nigeria prévoit un plan de 1,3 milliard de dollars pour lutter contre l’inflation


  5 Juillet      9        Economie (21743),

 

Abuja, 05/07/2024 (MAP)- Le Nigeria prévoit un plan de quelque 1,3 milliard de dollars pour lutter contre l’inflation et l’insécurité alimentaire, a annoncé jeudi le ministre des Finances, Wale Edun.

Dans un communiqué, M. Edun a déclaré qu’environ 229 millions de dollars seraient consacrés à la santé et au bien-être social et environ 328 millions de dollars à l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Le ministre des Finances a souligné que le gouvernement serait en mesure de financer ces mesures dont la mise en oeuvre s’étalerait sur six mois, précisant que le financement proviendrait de recettes pétrolières plus élevées, des réserves budgétaires non allouées et du soutien continu de la Banque mondiale.

Il a également présenté d’autres mesures et objectifs, tels que l’augmentation de l’approvisionnement limité en électricité du pays, la réduction des pertes dans le secteur pétrolier et l’augmentation de la production.

En mai, l’inflation a atteint un niveau record de 33,95% et elle a dépassé 40,6% dans le domaine de l’alimentation, selon le bureau national des statistiques.

Dans la même catégorie