AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe


  22 Mai      14        Monde (2190),

 

Lusaka, 22/05/2024 -(MAP)- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a appelé, mercredi, à une action mondiale urgente pour faire face aux effets néfastes de la sécheresse dévastatrice qui a affecté l’Afrique australe durant cette année, plongeant des millions de personnes dans l’insécurité alimentaires.

«La sécheresse sévère provoquée par le phénomène climatique El Nino a anéanti les récoltes dans cette région où 70 % de la population dépend de l’agriculture pour survivre», a indiqué l’Agence onusienne dans un communiqué.

La Directrice exécutive du PAM, Cindy McCain, a déclaré, lors d’une visite effectuée cette semaine en Zambie, que la situation dans ce pays enclavé d’Afrique australe «n’est pas seulement alarmante, mais déchirante».

«Les agriculteurs qui cultivent généralement suffisamment pour nourrir leurs familles et leurs communautés n’ont rien récolté cette année. Ce scénario qui affecte des millions de personnes dans toute l’Afrique australe nous met devant une catastrophe humanitaire», a-t-elle déploré.

Elle a également exhorté la communauté internationale à intervenir de manière urgente pour venir en aide aux populations sinistrées, notant que «les millions de personnes concernées ne peuvent pas attendre la prochaine saison des récoltes pour mettre de la nourriture dans leurs assiettes».

Selon le PAM, même si le cycle d’El Niño touche à sa fin, l’impact de cette sécheresse extrême aura des conséquences tragiques dans les mois à venir.

«Non seulement les températures ont grimpé en flèche, mais la région a également connu son mois de février le plus sec depuis des décennies, ce qui a entraîné une baisse de 20 % des précipitations à un moment crucial pour la croissance des cultures», avertit l’organisme.

Il rappelle que l’état de catastrophe a été déclaré dans les trois pays les plus durement touchés, à savoir la Zambie, le Zimbabwe et le Malawi, qui ont été confrontés à des pertes de récoltes généralisées, avec 40 à 80 % de leurs récoltes de maïs décimées.

Lundi, le Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), consacré à la crise humanitaire actuelle, a fait savoir que plus de 60 millions de personnes sont touchées par la sécheresse provoquée par El Niño.

Il a, ainsi, lancé un appel humanitaire de 5,5 milliards de dollars pour compléter les ressources internes des États membres touchés et répondre aux besoins humanitaires urgents des populations

Dans la même catégorie