MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Le PAMOFOR lancé dans la région du N’zi


  4 Juin      100        Développement humain (242),

   

Dimbokro, 4 juin (AIP) – Le directeur général de l’Agence foncière rurale, Bamba Cheick Daniel, a procédé au lancement du Projet d’amélioration et de mise en œuvre de la politique foncière rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR) dans la région du N’zi en vue d’informer et de sensibiliser les populations sur la loi foncière tout en renforçant les dispositifs locaux de gestion foncière rurale.

Financé par la Banque mondiale à hauteur de 25 milliards F CFA pour une durée de cinq ans, le PAMOFOR va permettre de relever les nombreux défis auxquels l’Etat ivoirien est confronté dans la mise en œuvre de la loi foncière de 1998, a indiqué M. Bamba à l’ouverture de la cérémonie présidée, mercredi, par le préfet de région, Bamba Souleymane.

Le PAMOFOR va réaliser d’un seul coup et de façon coordonnée sur une zone d’intervention donnée, toutes les opérations de sécurisation foncière à savoir la clarification des règles de droit et des procédures de sécurisation foncière, la délimitation des territoires de villages, la certification foncière et la promotion de la contractualisation, a expliqué le DG, exhortant les populations du N’zi à faire fi de leur égo au profit de l’intérêt commun.

Le préfet a marqué sa satisfaction pour le choix du N’zi dans ce projet dont la réalisation constitue un gage de la consolidation de la paix et de la cohésion sociale, la promotion et la pérennisation de l’investissement agricole ainsi que la lutte contre la pauvreté à l’échelle nationale.

Six régions du pays à savoir la Mé, l’Agneby-Tiassa, le Bafing, le Sud-Comoé, le N’zi et l’Indénié-Djuablin, sont concernés par le PAMOFOR.

Dans la même catégorie