GNA COVID-19: GHS to source more vaccines GNA NYA develops programme framework to encourage youth volunteerism GNA Diasporan Africans in Canada donate to Street Academy APS CORONAVIRUS : 712 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 05 DÉCÈS ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Plus de 300.000 doses de vaccin Johnson-Johnson offertes à la RCA ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga

Le Parlement n’approuve pas la proposition de loi qui réglemente le statut administratif spécial de la capitale du pays


  14 Juillet      20        Politique (17866),

   

Praia, 14 juil (Inforpress) – Le projet de loi régissant le statut administratif spécial de la capitale de Cabo Verde n’a pas été adopté par le Parlement, ayant reçu des votes contre et en faveur des députés de l’opposition et de ceux qui soutiennent le gouvernement.
Le projet de loi avait 39 voix en général, 35 du Mouvement pour la démocratie (MpD, pouvoir) et quatre du Parti Africain de l’indépendance de Cabo Verde (PAICV, opposition), qui a également voté 21 abstentions.
Six députés ont voté contre la proposition, trois de l’Union capverdienne indépendante et démocratique (UCID, opposition), deux du PAICV et un du MpD. Avec ces votes, la proposition a été rejetée car il n’y avait pas de majorité absolue pour son approbation.
Dans son explication de vote, la leader parlementaire du MpD, Joana Rosa, qui s’est réjouie de quelques voix en faveur des députés du PAICV, a déclaré que certains députés de ce parti ont toujours été contre les grandes réformes du pays. Selon elle, la politique du gouvernement c’est «intégrer et décentraliser», soulignant que de Santo Antão à Brava, les municipalités ont plus de ressources et plus de développement, malgré trois années de sécheresse.

Dans la même catégorie